Rechercher du contenu

Tag

Etats-Unis

1084 Views
Beatlemania

Crazy Day est le premier long métrage, resté relativement méconnu, d’un réalisateur qui fut très vite habitué au succès public : Robert Zemeckis. En France, le film ne fut distribué qu’à l’été 1985, histoire de capitaliser sur le triomphe inattendu, un an auparavant, d’À la poursuite du diamant vert et de…

1829 Views
Éternels mystères à Twin Peaks

Dévoilée à la télévision durant l’été 2017, la saison 3 de Twin Peaks est disponible en DVD depuis mars dernier. Cette accessibilité hors abonnement ou téléchargement offre une nouvelle occasion de présentation. Des flots de textes, sur papier ou en numérique, ont bien sûr déjà coulé pendant toute la deuxième…

0 COMMENT
1053 Views
Le soldat aveuglé

Touché par un tireur allemand lors d’une embuscade en Afrique du Nord, le sergent Larry Nevins se retrouve dans un hôpital militaire. Devenu aveugle, il doit se réinsérer dans la vie civile et retourner chez lui, où l’attendent ses parents et sa fiancée. Mark Robson, ancien de la RKO, réalise…

0 COMMENT
1257 Views
Noire Pensée

En cherchant à réaliser un film sur l’écrivain américain James Baldwin, Raoul Peck a trouvé un point de départ idéal lorsque lui ont été présentées trente pages d’un livre inachevé de cette figure du militantisme noir des années 1960, disparu en 1987. Baldwin avait eu l’idée de construire cet ouvrage,…

0 COMMENT
1171 Views
Les chansons d’amour

Récemment et en peu de temps, Terrence Malick est passé à l’étonnement de tous du statut de cinéaste rare et adulé quasi unanimement à celui d’auteur prolifique et extrêmement clivant. Livrant presque un film par an depuis son Tree of life, palme d’or 2011 qui amorçait un large virage dans…

0 COMMENT
910 Views
Comment se contenir ?

Classique et original, offrant conventions et surprises, Le Violent est le quatrième long métrage de Nicholas Ray. Cette production Columbia de 1950, en noir et blanc et au nombre de décors limité, impose un cadre qui canalise l’énergie d’un cinéaste déjà tourmenté. Toujours à deux doigts de céder aux débordements,…

0 COMMENT
901 Views
Sur écoute

Le gang du titre français de ce Sidney Lumet sorti en 1971, c’est celui que forme le new-yorkais John « Duke » Anderson sitôt purgée sa peine de dix ans d’emprisonnement. Pour s’assurer une place au soleil, il se lance dans une folle entreprise : cambrioler avec ses acolytes non pas un appartement…