Rechercher du contenu

Je préfère encore le cinéma

Newsletter du 28 octobre

 

Chers lecteurs,

 

1. Il y a peu, sur un réseau social, un “ami” a partagé une vue aérienne d’un gigantesque feu de forêt en Russie – une photographie vieille, je crois, de quelques mois –, avec pour commentaire ces mots adressés à ses contacts : “Est-ce que, comme moi, vous voyez un visage ?

Après un temps je suis parvenu, moi aussi, à discerner nettement les contours d’un visage – un cas de paréidolie, ainsi qu’on nomme le phénomène –, visage de femme évidemment – autant qu’il m’en souvienne je n’ai jamais cru voir des visages d’hommes que dans des maisons mal fichues, les fenêtres faisant des yeux, la porte une bouche et la cheminée un chapeau –, dont le regard notablement surgissait de fumées bleues, et dont le bas était formé de flammes rouge vif tirant, à leurs extrémités, vers un camaïeu d’orangés.

2. Ce week-end j’ai regardé des films – un thriller, un drame, une comédie fantastique – sur une certaine plateforme de streaming – étonnamment c’est à peine si je me rappelle y avoir trouvé des visages, mais sans doute étais-je dissipé. L’ennui guettant, j’ai opté pour l’option montage alterné, dite “manœuvre Nolan” : toutes les cinq ou six minutes je basculais d’un film à l’autre pour me donner l’impression qu’il s’y passait quelque chose, provoquer ainsi des collures et champs-contrechamps incongrus, des coq-à-l’âne, dans l’espoir d’alors échapper à la stricte fonctionnalité des récits.

Les images ne manquent pas, nous vivons parmi elles – c’est une chance que, pour le moment, elles nous tolèrent encore un peu –, et celles-ci (1&2 – je vous épargne les exemples 3 à ) étaient fort sympathiques, j’y ai pris du plaisir, et peut-être puisé un peu de réconfort. Mais, tout bien considéré, et au risque de passer pour un snob, un ringard ou un sale c.., j’avoue que je préfère encore le cinéma et les salles où il passe.

 

Portez-vous bien, chers lecteurs,

 

Thomas Fouet

 

 

 

Newsletter du 28 octobre 2020
Inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir chaque mercredi la newsletter des sorties :