Rechercher du contenu

A Dark, Dark Man de Adilkhan Yerzhanov

Le film de Tim Hill manque, entre autres, de rythme et d’inventivité. Reste De Niro, qu’on a vu plus cabotin - mais aussi plus concerné.

Les critiques des Fiches du Cinéma sont réservées aux abonnés.
Connectez-vous pour accéder à l'article ou optez pour l'une de nos formules d'abonnement, avec ou sans engagement (à partir de 1€ par semaine).