Rechercher du contenu

Poissonsexe de Olivier Babinet

Film-valise (à l’image de son titre), Poissonsexe hésite entre la comédie romantique, la sotie écolo et le film de déprime péri-urbain. Si cette indécision séduit, elle confère aussi au film une légère forme d’inconséquence - Poissonsexe tire à vue, mais à blanc.

Les critiques des Fiches du Cinéma sont réservées aux abonnés.
Connectez-vous pour accéder à l'article ou optez pour l'une de nos formules d'abonnement, avec ou sans engagement (à partir de 1€ par semaine).