Rechercher du contenu

Les Choses qu’on dit, les choses qu’on fait de Emmanuel Mouret

Un Mouret plein à ras bord. Et donc un peu indigeste. Trop de péripéties, trop d’histoire(s) : on s’y perd plus d’une fois.

Les critiques des Fiches du Cinéma sont réservées aux abonnés.
Connectez-vous pour accéder à l'article ou optez pour l'une de nos formules d'abonnement, avec ou sans engagement (à partir de 1€ par semaine).