Rechercher du contenu

Blood Machines de Seth Ickerman

C’est un drôle d’Objet Filmique Non Identifié que nous a concocté Seth Ickerman, dans le prolongement direct du clip à succès Turbo Killer qu’il avait réalisé en 2016 pour illustrer la musique hypnotique de Carpenter Brut. Blood Machines est une sorte de space opéra sous acides, bourré d’effets spéciaux tellement léchés qu’ils en frôlent parfois le kitsch, aux couleurs pétantes et à la bande-son terriblement entêtante. Une sorte de clip géant de 50 minutes, mettant en scène deux voyageurs de l’espace confrontés à d’étranges phénomènes d’hybridation entre machines et corps féminins…

Visuellement, le film est une véritable claque, et les passages musicaux sont véritablement captivants, troublants de beauté et de sensualité. En comparaison, les scènes dialoguées venant faire avancer une intrigue décousue semblent assez maladroites – mais n’enlèvent rien à la singularité évidente du projet. Blood Machines est en salles depuis le 2 Septembre, et est suivi, dans la programmation, d’un making-of qui revient sur le long et passionnant processus de création du film.

Blood Machines, de Seth Ickerman. 50 + 52 minutes. France, 2020.