Rechercher du contenu

Sapphire Crystal de Virgil Vernier

Virgil Vernier s’assied aux côtés de la jeunesse dorée genevoise. Si l’ensemble manque un peu du réalisme magique des derniers films du réalisateur, cet arpentage d’un outre-monde saturé d’images d’une richesse anxiogène réserve quelque épiphanie mélancolique.    

Les critiques des Fiches du Cinéma sont réservées aux abonnés.
Connectez-vous pour accéder à l'article ou optez pour l'une de nos formules d'abonnement, avec ou sans engagement (à partir de 1€ par semaine).