Rechercher du contenu

Holy Motors (1)

Newsletter du 29 juillet

 

Chers lecteurs,

Quel dommage que vous ne puissiez pas lire ma newsletter de la semaine : c’était, et de loin, ma meilleure. Un modèle d’humour, d’émotion, d’érudition et d’une autre qualité dont, pour la rencontrer trop rarement – quelques occurrences tout au plus au cours des siècles précédents, chez Cervantes me suis-je laissé dire et Michaux paraîtrait-il –, on peine toujours à se remémorer le nom.

C’était une newsletter estivale et pour autant mêlée de différents climats : on sentait que sourdait en elle une note d’automne et qu’y persistait néanmoins une aimable touche de printemps. C’était, un jour de plein soleil, le repos à l’ombre d’un arbre et l’eau fraîche à portée de main, la mer à bonne température et le fruit mûr – les anciens et les modernes trinquant au bar de la plage.

Même ceux que navrent mes billets, et qui chaque mercredi espèrent que dans la nuit on m’aura enfin remplacé par un collègue moins besogneux, auraient trouvé ça formidable.

À tel point que, pour une fois pleinement satisfait, inquiet à l’idée de tout gâcher – d’un adjectif en trop, d’une virgule mal placée ou d’une formule prêtant le flanc aux polémiques –, je me suis finalement dispensé de l’écrire.

Est-ce que ça parlait de cinéma ? Je ne m’en souviens plus…

Si tel était le cas, de quoi pouvait-il être question ? De la mort, à l’âge de 104 ans, d’Olivia de Havilland ? De la situation plus que problématique des salles de cinéma à l’épreuve de la crise sanitaire ? Du Tenet de Christopher Nolan, guetté comme le messie et qui, c’est confirmé désormais, sortira le 26 août prochain ? De la concurrence que se livrent, ce mois-ci, les films de plage – MadreÉté 85 ? De la mèche blanche de Marta Nieto ? De la moustache de Melvil Poupaud ? D’une anecdote de vacances autour d’un film de Carax ? 

Est-ce là la première livraison d’un billet d’été feuilletonné, où l’auteur, contre toute attente, et un épisode après l’autre, saura déjouer la circonspection du lecteur et donner un sens à tout ça ?

 

Thomas Fouet

 
Photo : Holy Motors Copyright Les Films du Losange

 

Newsletter du 29 juillet 2020
Inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir chaque mercredi la newsletter des sorties :