Rechercher du contenu

Été 85 de François Ozon

Ozon joue délibérément la carte du roman photo et de la série B pour y glisser un deuxième niveau plus trouble. Mais l’exercice paraît plus pensé qu’habité.

Les critiques des Fiches du Cinéma sont réservées aux abonnés.
Connectez-vous pour accéder à l'article ou optez pour l'une de nos formules d'abonnement, avec ou sans engagement (à partir de 1€ par semaine).