Rechercher du contenu

Mes jours de gloire d’Antoine de Bary

Dans sa savante balance entre la mélancolie et le potache, le film déploie une belle idée : l’important, dans une vie de cache-cache, c’est avant tout d’être découvert.