Rechercher du contenu

Matthias & Maxime de Xavier Dolan

Un baiser de cinéma révèle un trouble amoureux entre deux amis. Autour d’une histoire toute petite, Dolan s’essaie à la simplicité. Il y gagne en tact ce qu’il perd en ferveur, et en ne cherchant pas à faire une grande œuvre il réussit un plutôt joli film.

Avec Matthias & Maxime, Xavier Dolan signe un film se posant assez clairement comme une réaction à sa mauvaise expérience hollywoodienne. À l’“American Dream” il oppose le “Home Sweet Home” canadien. À la narration complexe et à l’hypertrophie romanesque de Ma vie avec John F. Donovan, il oppose un scénario simplissime. Au film à stars il oppose un film de potes. Au film de studio il oppose une sorte d’archétype de cinéma indépendant. Au film d’ascension sociale il oppose un film “retour à la case départ”. Ainsi, semble dire le film, se termine la première histoire de Dolan : celle d’une success story en constante montée. Ici commence autre chose. Et de fait, Matthias & Maxime a des allures de premier film bis, comme un J’ai tué ma mère 2 dans lequel on retrouverait le personnage joué par Dolan dix ans plus tard, moins en colère et plus mélancolique, toujours aux prises avec maman Anne Dorval, mais décidé à en sortir… À l’image du personnage, le Dolan réalisateur est lui aussi moins fougueux.

On ne retrouvera donc pas ici les emballements stylistiques et les débordements émotionnels qui ont fait sa renommée, et les fans pourront alors ne pas s’y retrouver. Mais on pourra aussi trouver dans cet exercice de modestie, en dépit de l’intérêt relatif de ce qu’il raconte, une forme d’honnêteté assez touchante. Voire une certaine justesse. Le cinéaste, connu pour son extraversion sentimentale, tient le pari d’un film dont l’enjeu narratif est le non-dit (celui du trouble amoureux qui s’insinue entre deux amis), sans hystérie, sans psychologie (c’est-à-dire sans traiter la question de la culpabilité), en acceptant que ce soit la retenue qui soit le vecteur de l’émotion. En ce sens, ce film aux thématiques très adolescentes pourrait paradoxalement s’envisager comme le premier film adulte de Dolan.

Matthias & Maxime de Xavier Dolan.
Disponible en VOD depuis le 30 mars 2020 chez Diaphana Édition Vidéo.

Photo : Copyright Shayne Laverdiere