Rechercher du contenu

Le Prince oublié de Michel Hazanavicius

Djibi élève seul sa fille, à qui, chaque soir, à l’heure du coucher, il raconte des histoires dont ils sont les héros. Mais celle-ci grandit... Conte familial loupé dans les grandes largeurs, ce Prince oublié confirme que le cinéma de Hazanavicius est en crise.

Les critiques des Fiches du Cinéma sont réservées aux abonnés.
Connectez-vous pour accéder à l'article ou optez pour l'une de nos formules d'abonnement, avec ou sans engagement (à partir de 1€ par semaine).