Rechercher du contenu

Merveilles à Montfermeil de Jeanne Balibar

Jeanne Balibar imagine une ville du 93 dirigée par une municipalité adepte du yoga et de la permaculture pour tous. Une utopie qui se tourne elle-même en dérision et finit par ridiculiser la gentille gaucherie des personnages et les bonnes intentions du film.

Les critiques des Fiches du Cinéma sont réservées aux abonnés.
Connectez-vous pour accéder à l'article ou optez pour l'une de nos formules d'abonnement, avec ou sans engagement (à partir de 1€ par semaine).