Rechercher du contenu

First Love de Takashi Miike

Yakuza japonais et une tueuse chinoise. Bien rythmée, assez gratuite, ultra-violente mais ludique car distanciée, cette “déconnade” de Takashi Miike est aussi une galerie de portraits hauts en couleur.

Les critiques des Fiches du Cinéma sont réservées aux abonnés.
Connectez-vous pour accéder à l'article ou optez pour l'une de nos formules d'abonnement, avec ou sans engagement (à partir de 1€ par semaine).