Rechercher du contenu

Adoration de Fabrice du Weltz

Un adolescent fuit avec une jeune patiente d’une clinique psychiatrique, et entre dans son délire. Un conte noir et sentimental signé Fabrice du Weltz (Calvaire), dont les ambitions poétiques produisent hélas davantage de maniérisme que d’émotion.

Les critiques des Fiches du Cinéma sont réservées aux abonnés.
Connectez-vous pour accéder à l'article ou optez pour l'une de nos formules d'abonnement, avec ou sans engagement (à partir de 1€ par semaine).