Rechercher du contenu

Sorties du 27 novembre 2019

Ces avis sont extraits des fiches parues dans le numéro 2180 des Fiches du Cinéma

Proxima

de Alice Winocour


Intégrant une mission spatiale d’un an, une astronaute s’apprête à se séparer de sa fille. Refusant le spectaculaire et le pathos, Winocour signe un portrait de femme tout en subtilité et réaffirme un peu plus son empreinte cinématographique.

 

Autres films à voir cette semaine

 

À couteaux tirés 

de Rian Johnson


Un richissime patriarche qui passe l’arme à gauche de façon douteuse, un célèbre détective privé, toute une galerie de coupables potentiels… Après Les Derniers Jedi, Rian Johnson revient avec ce délicieux “whodunit”, qui brille par l’enthousiasme de son casting.


​Chanson douce 

de Lucie Borleteau


Les rapports d’une nounou avec le couple de bourgeois qui l’emploie dégénèrent jusqu’au drame. Lucie Borleteau adapte sans se l’approprier le best-seller de Leïla Slimani, dans un film qui joue sur le malaise sans travailler sur le trouble..


​The Darkest

de Robin Entreinger


La nuit, la forêt, une présence hostile : énième déclinaison de Blair Witch, le film de Robin Entreinger est accablant. Ni écrit, ni dirigé et encore moins mis en scène, il trouve le chemin des écrans à la suite d’on ne sait quel concours de circonstances.


Freedom 

de Rodd Rathjen


Vendu comme esclave sur un chalutier thaïlandais, le jeune Chakra lutte tant bien que mal pour survivre, cédant lui-même à la violence. Thriller social sur une forme méconnue d’esclavage moderne, Freedom rejette le pathos mais peine à faire passer l’émotion.


Gloria Mundi 

de Robert Guédiguian


À trop opter pour les stratégies de survie individualistes, une famille, à l’image de la société, court à la catastrophe. Le constat est pertinent et la forme est belle, mais Guédiguian peine à faire vivre des personnages qu’il ne peut pas vraiment aimer.


Indianara 

de Aude-Chevalier Beaumel et Marcelo Barbosa


Portrait d’une militante trans luttant pour les droits de la communauté LGBTI dans un Brésil en pleine tourmente politique, Indianara doit sa puissance à la personnalité haute en couleur de son “héroïne”, à défaut d’une réelle inventivité formelle.


​Jeunes et courts !

Film collectif


La trop grande inégalité entre ces films de jeunes (enfants, ados, voire vieille fille) dessert les bons éléments (Fauve et Pureté de l’enfance) ainsi que les plus fragiles – les uns perdant par l’union leur ingéniosité, les autres souffrant dans leur chair de la comparaison.


​Last Christmas 

de Paul Feig


Kate, 26 ans, ne se soucie que d’elle-même et mène une vie (relativement) dissolue. La rencontre du beau Tom la remettra-t-elle sur le droit chemin ? Comédie romantique de Noël + mélodrame tire-larmes + Londres gentrifiée + le répertoire de George Michael = beurk.


L’Orphelinat 

de Sharbanoo Sadatf


Afghanistan, 1989. Qodrat, 15 ans, vivote entre petits trafics et films de Bollywood. Arrêté, il intègre un orphelinat et s’y reconstruit. Mais en 1992, les Moudjahidins arrivent. Sharbanoo Sadat démontre à nouveau son talent à raconter son pays via des destins individuels.


Sympathie pour le diable 

de Guillaume de Fontenay


Adaptation du récit de Paul Marchand, correspondant de guerre haut en couleurs, ce film rend compte avec une grande justesse et d’empathie des terribles conditions de vie des habitants et des difficultés des journalistes durant le siège de Sarajevo.


Tenzo 

de Katsuya Tomita


Sur fond du drame de Fukushima, Chiken, moine bouddhiste, cherche à comprendre sa foi de façon intérieure et en secourant les suicidaires – et son ami d’enfance, Ryûgyô, dont le temple fut ravagé, auprès des ouvriers des chantiers. Une expérience envoûtante.


Wonder Boy 

de Anissa Bonnefond


Pendant deux ans, Anissa Bonnefont a suivi le quotidien d’Olivier Rousteing, le jeune directeur artistique de la maison Balmain depuis 2011, né sous X en 1985. Un portrait passionnant et sensible qui est aussi une réflexion sur les rapports de l’homme à son image..


Zébulon le dragon 

de Max Lang et Daniel Snaddon


Zébulon est l’adaptation en animation d’un livre pour enfants britannique. Porté par une réalisation et une bande-son de bonne facture, les aventures de ce petit dragon, précédées de deux courts métrages de qualité, seront parfaites pour les plus jeunes.