Rechercher du contenu

Sorties du 25 septembre 2019

Ces avis sont extraits des fiches parues dans le numéro 2171 des Fiches du Cinéma

Bacurau

de Kleber Mendonça Filho et Juliano Dornelles


Au Brésil, dans un avenir proche. Un village se voit progressivement isolé, cependant que ses habitants sont traqués par des mercenaires. K. Mendonça Filho et J. Dornelles livrent un état des lieux politique cinglant et un hommage inspiré au cinéma de genre.

 

Autres films à voir cette semaine

 

Ceux qui travaillent 

de Antoine Russbach


La chute d’un cadre supérieur à la fois bourreau et victime de la loi du marché. Maîtrisé dans la forme, implacable sur le fond, ce premier film soigne tour à tour l’actualité de son sujet et la complexité de son antihéros, admirablement interprété par Olivier Gourmet.


​De cendres et de braises 

de Manon Ott


Pendant de nombreuses années, Manon Ott a suivi le quotidien des habitants des Mureaux, dans les Yvelines. Elle livre un documentaire en noir et blanc qui n’intéresse vraiment que dans son premier tiers, le parti pris poétique ne parvenant pas à créer d’émotions sincères.


​Demain est à nous

de Gilles de Maistre


Il n’y a pas que Greta Thunberg qui se bat pour son avenir. Partout dans le monde, des enfants s’engagent pour améliorer leur situation. Ce documentaire, qui s’adresse au jeune public, fait le portrait de plusieurs d’entre eux. Et c’est souvent émouvant.


Downton Abbey 

de Michael Engler


La famille du comte de Grantham et leur personnel s’affairent pour préparer la venue, pour une nuit, du roi George V et de la reine Mary. Ce prolongement de la série TV constitue une friandise idéale pour les fans. Mais pas une porte d’entrée pour les curieux.


Ne croyez surtout pas que je hurle 

de Frank Beauvais


Janvier 2016, Forêt Noire. Frank Beauvais se sépare de son compagnon et voit son père mourir à ses côtés. S’ensuivent dix mois de déprime solitaire dont il s’évade en visionnant 400 films. Un cri de colère étourdissant de lucidité sur lui-même comme sur l’état du monde.


Les Petits maîtres du grand hôtel 

de Jacques Deschamps


Une plongée originale aux côtés d’une dizaine d’élèves de l’école hôtelière de Grenoble en stage de formation au Grand Hôtel Lesdiguières. Un documentaire de bout en bout en… chanté et enchanteur sur les coulisses d’un métier exigeant, surtout quand on est adolescent.


​Port Authority

de Danielle Lessovitz


Paul débarque à New York et est recueilli par Lee, qui le place dans un foyer et le fait travailler. En tombant sous le charme de la belle Wye, il découvre un autre monde : celui des « ballrooms ». Une étude sociale complexe et tendre, pour un premier film à l’énergie communicative.


​Rambo : Last Blood 

de Adrian Grunberg


Rambo a vieilli, mais il reste un grand sensible. Quand la fille de son amie Maria est enlevée par des gangsters, son sang ne fait qu’un tour ; attention les yeux… On a beau aimer Stallone, ce Rambo de trop vire à la caricature. Beaucoup de sang, peu d’âme.


Steve Bannon 

de Alison Klayman


Un an durant, Alison Klayman a filmé au plus près Steve Bannon, de sa stratégie pour faire élire Donald Trump à sa campagne pour fédérer tous les populistes du monde. Un documentaire démontant avec acuité et sans moralisme les mécanismes mis en œuvre.