Rechercher du contenu

Sorties du 31 juillet 2019

Ces avis sont extraits des fiches parues dans le numéro 2163 des Fiches du Cinéma

Midsommar

de Ari Aster


Marquée par un drame familial, une jeune femme accompagne son petit ami en Suède, pour une célébration de Midsummer rarissime. Après Hérédité, Ari Asher confirme son talent avec cet insaisissable thriller psychologique, d’une richesse thématique débordante.

 

Autres films à voir cette semaine

 

Comme des bêtes 2 

de Chris Renaud


Les nouvelles aventures de Max et des amis Duke, Pompon et Gidget. Comme son prédécesseur, Comme des bêtes 2 multiplie les intrigues au risque de les traiter de manière superficielles ; mais il livre un propos plus adulte, tout en étant aussi drôle. Une réussite.


​Diego Maradona 

de Asif Kapadia


Asif Kapadia s’intéresse à un mythe encore vivant : Maradona dans sa période napolitaine. Et dresse le portrait, didactique sur le fond, parfait dans la forme, d’un homme devenu Dieu, dont le masque public ne peut s’ôter qu’au risque d’arracher une partie de son âme.


​Les Faussaires de Manhattan

de Marielle Heller


Les mémoires pas très convenables, piteuses et drôles, de Lee Israel, biographe reconnue qui contrefaisait des lettres de célébrités décédées pour payer son loyer. Marielle Heller exploite au mieux l’ambiguïté du personnage, qu’interprète brillamment Melissa McCarthy.


Halte 

de Lav Diaz


Dans un futur proche, les Philippines sont condamnées à l’obscurité et sous la coupe d’un dictateur. Le prolifique réalisateur philippin Lav Diaz revient avec un drame d’anticipation puissant sur les enjeux politiques et climatiques du monde actuel. Envoûtant.


Mon frère 

de Julien Abraham


Endossant un parricide pour protéger son petit frère d’un père violent, Teddy intègre un centre éducatif fermé. Il s’évadera avec Enzo jusqu’à Amsterdam, fuyant un sombre destin. Un drame puissant, violent et émouvant, servi par des acteurs de talent.


Promare 

de Hiroyuki Imaishi


Trente ans après l’apparition de mutants incendiaires, Promepolis fait face à l’attaque d’une bande de terroristes pyromanes, les Mad Burnish. Techniquement impressionnant mais très moyennement écrit, Promare ne touchera sans doute que les aficionados.


Rêves de jeunesse 

de Alain Raoust


Rêves de jeunesse, ou plutôt angoisse de la jeunesse face à un monde dont la situation s’aggrave de jour en jour. Cependant, Alain Raoust semble décidé à ne pas vouloir traiter son sujet frontalement, ce qui conduit nécessairement à un résultat en demi-teinte.


​Ricordi ?

de Valerio Mieli


Une intense histoire d’amour racontée à travers les différents souvenirs des deux protagonistes. En explorant la subjectivité de l’expérience, Ricordi ? s’envisage avant tout comme une plongé fascinante dans le monde mental, où le réel se même à l’imaginaire.