Rechercher du contenu

Sorties du 3 avril 2019

Ces avis sont extraits des fiches parues dans le numéro 2146 des Fiches du Cinéma

​Los Silencios

de Beatriz Seignier


Une mère et ses deux enfants fuyant le conflit armé colombien dans lequel le père a disparu trouvent refuge sur une île isolée d’Amazonie. Un beau drame, étrange et poétique, où se côtoient les morts et les vivants dans un contexte politico-social pertinent. Fascinant.

 

Autres films à voir cette semaine

 

Captive State 

de Rupert Wyatt


Dix ans après qu’une espèce extraterrestre a envahi la Terre et que les gouvernements humains ont capitulé, la résistance s’organise… Un film de science-fiction tenu et à la modestie louable, mais au récit quelque peu prévisible et à l’esprit de sérieux dommageable.


​Curiosa 

de Lou Jeunet


Ce premier long métrage de Lou Jeunet imagine la relation entre Pierre Louys, auteur de romans érotiques, photographe, libertin, et sa modèle Marie de Régnier. Sensuel et élégant, le film est surtout la révélation d’une réalisatrice culottée et talentueuse.


​L’Héritage des 500 000

de Toshiro Mifune


Pour son seul film comme réalisateur, Toshiro Mifune proposait en 1963 une aventure aux Philippines restée inédite en France. Utile à la connaissance de la star, cette chasse au trésor hantée par la guerre était une œuvre trop consciencieuse pour passer à la postérité.


L’Homme à la moto 

de Agustin Toscano


En Argentine, deux meilleurs amis exercent le vol à l’arraché en moto. Un jour, en dérobant le sac d’une vieille dame, celle-ci est grièvement blessé et frappée d’amnésie. Un film simple mais qui vise juste sur le thème de culpabilité.


J’veux du soleil ! 

de Gilles Perret et François Ruffin


Un documentaire sensible et coloré sur les gilets jaunes, débordant d’humanité et qui, malgré des témoignages exprimant une détresse sociale, donne chaud au cœur par ce qu’il montre : la dignité retrouvée des gens qui cessent de courber la tête.


La Lutte des classes 

de Michel Leclerc


Comme beaucoup de parents, Paul et Sofia sont angoissés par la scolarité de leur fils. Confrontés au choix public-privé, ils se cognent aux préjugés et aux réalités de la banlieue parisienne. Bien interprétée et sincère, la comédie n’évite pas quelques clichés.


Mon inconnue 

de Hugo Gélin


Plaisir coupable ou pied de nez aux clichés de la comédie romantique ? Le nouveau film de Hugo Gélin, qui rend hommage à la culture pop française et à une certaine tradition américaine du divertissement, déborde d’énergie et évite l’eau de rose.


​Le Parc des merveilles 


Ce film d’aventures très rythmé, mais qui manque d’un petit grain de folie, nous entraîne dans les pas d’une petite fille dont le parc d’attractions imaginé dans sa chambre a pris vie dans la forêt. Sa galerie de sympathiques personnages devrait séduire les plus jeunes.


​Shazam ! 

de Fatima Sissani


Un adolescent en difficulté hérite de pouvoirs magiques… qui le transforment à volonté en adulte. Le film de super-héros rencontre la sitcom et la comédie initiatique, se perd dans ses effets spéciaux et gâche un beau potentiel. Reste la prestation de Zachary Levi.


Tel Aviv on Fire 

de Sameh Zoabi


Catapulté scénariste d’une série arabe à succès, un jeune Palestinien se voit déposséder du scénario par un officier de Tsahal. Comédie politique enlevée, ce troisième film de Sameh Zoabi (Téléphone arabe) se révèle aussi intelligent que réjouissant.


Terra Willy 

de Eric Tosti


Une production française qui parvient à se mettre à hauteur des enfants sans ennuyer les plus âgés. Le scénario est efficace, qui convoque toutes les émotions sans jamais verser dans la vulgarité, et l’animation léchée. Un film d’aventures sympathique.


Tito et les oiseaux 

de Gustavo Steinberg, Gabriel Bitar & André Catoto Dias


Dans un monde où la peur se propage comme une maladie, le petit Tito cherche un moyen de sauver l’humanité. Un film d’animation dystopique ouvert à l’espoir, qui offre une réflexion intéressante sur l’état d’alerte permanent qui affecte nos sociétés.