Rechercher du contenu

4e édition des Prix de l’Association française des Critiques de Séries

Chaque année en juin, les membres de l’A.C.S récompensent le meilleur de la fiction hexagonale pour la saison écoulée (1). Lors de cette édition, une série a fait un véritable hold-up en raflant à elle seule la moitié des prix décernés.

 

Meilleure Série, Meilleur Scénario, Meilleur Acteur : Irresponsable, saison 2

Sous ses faux-airs de comédie faite par et pour des « djeun’s » – pour employer le parfait vocabulaire de vieux – cette création de Camille & Frédéric Rosset est complètement transgénérationnelle parce qu’elle questionne l’adolescence, dans tous ses états.

Son héros « irresponsable » (Sébastien Chassagne, meilleur acteur) est un trentenaire qui ne veut pas devenir adulte, alors qu’il se découvre père d’un véritable ado de quinze ans qu’il n’a pas élevé. C’est la mère de son fils qui y a sacrifié son adolescence et voudrait bien maintenant rattraper le temps perdu. D’autres personnages viennent habilement compléter les facettes de l’immaturité, de l’insouciance perdue ou retrouvée.

Issus de la première promotion Scénario télé de la Femis, le frère et la sœur Rosset ont une plume intelligente, qui mêle humour et tendresse. Cette production OCS signature s’achèvera l’an prochain dans une saison 3.

Irresponsable, S2 en ce moment sur OCS City ; S1 rediffusée à partir du 30 juin
sur OCS City et TV5 Monde

 

Meilleure Actrice : Alba Gaia Bellugi dans Manon, 20 ans

On retrouve la jeune femme dans le rôle titre, quelques années après 3 x Manon, toujours réalisée par Jean-Xavier de Lestrade. Après son séjour dans un centre d’éducation fermé, Manon se lance désormais sur le marché du travail avec un diplôme de mécanique en poche. Dans ce milieu masculin, de nouvelles embûches l’attendent.
La jeune actrice n’a rien perdu de son naturel, la réalisation colle toujours au plus près de son personnage et force l’empathie. Une réussite.


3 x Manon & Manon, 20 ans sont disponibles en DVD et en VOD sur le site d’Arte

 

Meilleure Réalisation : Laetitia Masson pour Aurore

Il fallait tout le talent de la cinéaste pour montrer l’insupportable (le meurtre d’un enfant par une autre) sans basculer dans l’intolérable pour le spectateur. L’atroce est ici paradoxalement « mis en lumière », sous le soleil brûlant de Camargue. Les actrices qui portent la série, Elodie Bouchez, Lolita Chammah et Aurore Clément sont remarquables mais on reste un peu plus circonspect quant à l’évolution du scénario, de moins en moins vraisemblable au fil des trois épisodes.


Aurore est disponible en VOD sur le site d’Arte

 

Meilleure Production : Empreinte Digitale pour Missions

Cette série prouve enfin que l’on peut faire de la science-fiction chez nous : avec des scénaristes français, tournée en France. Même si elle n’est pas parfaite, Missions nous embarque sur Mars avec tout ce qu’on aime dans la SF : de solides références au genre, du suspens, des questions métaphysiques et des effets spéciaux dignes de ce nom. Une prouesse dont on attend la saison 2 avec impatience !


Missions est disponible en DVD (AB Prod. Editions)

 


(1) Créée en 2015, l’A.C.S rassemble près d’une soixantaine de journalistes de la presse écrite, web, radio et télé (dont l’auteur de cet article). https://acseries.net