Rechercher du contenu

Fifigrot : le film en rose Rencontre avec Maxime Lachaud

Voilà seulement une semaine que le 6è Festival international du film grolandais de Toulouse s’est achevé que nous attendons déjà la 7è édition. Faut dire que ce festival est joyeusement stimulant, entre oeuvres délirantes comme l’hilarant « Viol du routier » de Juliette Chesnais de Busscher (présenté cette année en compétition) aux rendez-vous « off » les plus loufoques et intelligents, cette manifestation a de quoi nous redonner le sourire (et de l’espoir) en ces temps rabat-joies de politiquement correct, de flexi-sécurité et d’état d’urgence éternel. Alors en attendant l’année prochaine (et histoire de se mettre un peu de bonne humeur dans les valises), on est allé rencontrer l’attachant Maxime Lachaud, le programmateur de ce festival vraiment réjouissant.