Rechercher du contenu

Bilan du Festival 2017 de la Fiction TV de La Rochelle Six séries à suivre prochainement

Chaque année, mi-septembre, le Festival de La Rochelle sonne l’heure de la rentrée télévisuelle : les chaînes françaises viennent y montrer en avant-première les fictions de la saison qui commence. Voici ce que nous avons retenu, ce qui a piqué notre curiosité après visionnage d’un ou deux épisodes et qui se vérifiera – ou pas ! – dans les prochains mois…

 

Bientôt sur Arte :

J’ai deux amours, d’Olivier Joyard et Jérôme Larcher, réalisée par Clément Michel (3×52′)

(Image ci-dessus). /Présentée en compétition des séries 52 minutes.

Hector aime Jérémie depuis des années et le couple souhaite devenir parents. Mais Hector retrouve son amour d’adolescence et (re)tombe amoureux… Une rom’com’ comme on les aime, bien écrite et enlevée, bien de son époque, portée par un casting impeccable (avec Camille Chamoux, en bonus !).

 

Et aussi : Maroni, d’Aurélien Molas, réalisée par Olivier Abbou (4×45′) /Présentée hors compétition.

Une jeune gendarme mutée à Cayenne doit faire équipe avec un policier local. Malgré leur inimitié, ils enquêtent ensemble sur le meurtre barbare d’un couple de métropolitains. Duo antagoniste + exotisme guyanais nous laissaient craindre un énième polar poisseux (cf. Guyane, l’an dernier sur la même chaîne) mais on s’est laissé embarquer par le premier épisode, les personnages singuliers et le mystère de l’intrigue aux accents rituels…

 

Bientôt sur TF1 :

Les bracelets rouges, de Marie Roussin, réalisée par Nicolas Cuche (6×52′)

/Présentée hors compétition.

D’après une série espagnole, tirée de la véritable histoire d’Albert Espinosa, ou le quotidien à l’hôpital d’une bande d’adolescents atteints de pathologies graves. Ce sujet facilement « tire-larmes » est traité ici avec humour et pudeur et doit beaucoup à la fraîcheur de ses jeunes interprètes, remarquables de justesse. Les deux premiers épisodes augurent d’un bon programme familial.

 

Et aussi : Les Chamois, de Claire Borotra, Nassim Ben Allal, Philippe Lefebvre, réalisée par Philippe Lefebvre (6×52′) On n’a vu que sa bande-annonce et on n’est pas vraiment sûr. Mais notre irrésistible penchant pour les « films de ski », pourvu qu’ils soient programmés aux alentours de Noël, nous dit qu’on pourrait se laisser faire par ce vaudeville dans la neige, avec Julie Depardieu, François Berléand, Isabelle Gelinas, Jonathan Lambert… /Présentée en compétition des séries 52 minutes.

 

Déjà sur M6 : Quadras, de Mélissa Drigeard et Vincent Juillet, réalisée par Mélissa Drigeard et Isabelle Doval (8×52′)

Diffusée tous les mardis soirs depuis le 19 septembre, lire notre critique. /Présentée hors compétition.

Déjà sur Canal + : Engrenages, Saison 6, d’Anne Landois et Alexandra Clert, réalisée par Frédéric Jardin (12×52′)

Diffusée tous les lundis soirs depuis le 18 septembre, à ne manquer sous aucun prétexte ! /Présentée hors compétition.


Le Palmarès FFTV 2017 des Séries

Jury présidé par Sylvie Testud, avec Iris Brucher (productrice), Olivia Côte (actrice), Julien Despaux (réalisateur), Loup-Denis Elion (acteur), Laurent Juillet (compositeur), Stéphanie Tchou-Cotta (scénariste).

Meilleure série 90’ / Collection : Les petits meurtres d’Agatha Christie de Jennifer Have et Zina Modiano, S2 E19 (France 2).
Meilleure série 52’ : La forêt de Delinda Jacobs, S1 E3 & 4 (France 3).
Meilleure série 26’ : Ramdam de Zangro, S1 E1 (diffusion à définir).
Meilleure série Web et digitale : Les engagés de Sullivan Le Postec, S1 E1 & 2 (France Télévisions – Studio 4).
Meilleure série européenne : Gnome (République Tchèque) de Jan Prusinovsky et Petr Kolecko, S1 E1 (Czech Television).
Meilleure série francophone étrangère : Plan B (Québec) de Jean-François Asselin et Jacques Drolet, S1 E1 (Séries +).
Prix Spécial du Jury : Three Girls (Grande-Bretagne) de Nicole Taylor, S1 E1 (BBC Studios).
Meilleure réalisation : Vianney Lebasque pour Les Grands, S2 E2 & 4 (OCS).

Palmarès complet