Rechercher du contenu

Quadras : une série chorale en quadraphonie Série française - Diffusion M6

Si vous avez manqué le début…

Après un polar Glacé l’an dernier, M6 continue de miser sur la fiction française en prime time et l’on s’en réjouit. D’autant plus qu’il s’agit ici d’une comédie – le polar, y’en a marre ! – initiée par François-Xavier Demaison, co-réalisée et co-écrite par deux femmes, Isabelle Doval et Mélissa Drigeard (avec Vincent Juillet). Son thème : la crise de la quarantaine, ou plus généralement toutes les crises existentielles et l’éternelle question : peut-on changer de vie à tout âge, se donner une nouvelle chance.

 

Un mariage et huit cheminements

Alex et Agnès se sont rencontrés il y a un an, un véritable coup de foudre qui a bouleversé leur vie : lui, marié, une enfant ; elle, éternelle célibataire à quarante ans. C’est le jour de leur mariage et, entourés de leur famille et de leurs amis, rien ne va se passer comme prévu… Ce n’est pas ce pitch rebattu qui suffit à séduire : on connaît un paquet de films sur ce thème, avec unité de temps (une longue journée) et de lieu (un beau château), qui se sont cassé la gueule comme une fragile pièce montée (1).

 

C’est d’autant plus réjouissant de voir Quadras réussir sur petit écran, là où d’autres ont échoué sur le grand. Même si la série ne se démarque pas par ses procédés de mise en scène (invités qui enregistrent des messages face caméra) ou de narration (flash-back sur l’histoire des huit principaux invités), ses dialogues finement écrits sonnent juste et nous font rire dès les premières minutes.

 

On oublie vite que les personnages sont un poil caricaturaux tellement on sent bien le second degré. Chacun en prend pour son grade, la mère abusive, le père remarié à une « pute russe », la meilleure amie bobo, le copain dragueur, l’ex-femme jalouse, les ados gothiques, etc. Et tous nous embarquent dans leur histoire grâce à de formidables interprètes, François-Xavier Demaison et Alix Poisson en héros de la fête, mais aussi tous les seconds rôles, en particulier celui de la sœur dépressive (Sarah Le Picard).

 

Comme un bon Champagne

Sans temps mort, la série enchaîne ses cinq premiers épisodes avec une excellente maîtrise du timing, des situations et des dialogues, des cliffhangers et des révélations. On est un peu plus circonspect sur les épisodes suivants qui tardent un peu trop à nous donner le dessous des cartes, tant que l’on finit par les deviner soi-même. C’est dommage, les scénaristes poursuivent un peu trop de pistes en fin de parcours et certains passages plus « dramédie » sont à l’évidence moins bien ficelés.

 

Mais ne faisons pas trop la fine bouche, l’ensemble reste intelligent, drôle et parfois touchant. On se plaît même à imaginer une deuxième saison, centrée sur l’un ou l’autre des couples qui se forment au cours de cette mémorable journée de mariage. Souhaitons donc longue vie à Quadras !

 


(1) Un film de Denys Granier-Deferre (2010).


Quadras (2017), série française créée par Mélissa Drigeard et Vincent Juillet.

Avec : François-Xavier Demaison, Alix Poisson, Anne Benoît, Julien Boisselier, Jean Philippe Ricci, Sarah Le Picard, Charlie Bruneau, Sébastien Chassagne, Hubert Delattre, Stéphan Wojtowicz, Marius Colucci, Brigitte Sy…

8 x 52 minutes, sur M6 à partir du 19 septembre

Bande-annonce :