Rechercher du contenu

The Florida project Formidable !

En Floride, le long de la highway qui mène au temple de l’entertainment, Disneyworld, des motels aux couleurs pimpantes abritent une population en situation pour le moins précaire. C’est l’univers de Moonee, petite fille de 6 ans qui occupe dans l’un d’eux une chambre avec sa mère. Celle-ci subsiste en pratiquant diverses arnaques qui lui permettent de payer la chambre chaque semaine. La caméra s’attache à suivre les joyeuses frasques de Moonee et ses amis, mais laisse aussi deviner, à l’arrière plan, une réalité beaucoup moins pimpante. Au milieu de ces façades bariolées de couleurs vives, des familles luttent pour survivre. Leurs enfants, livrés à eux mêmes, transforment cet environnement en terrain de jeu. Ce paradoxe est magnifiquement exploité par Sean Baker, auteur l’an passé de Tangerine. Le frottement entre un cadre de vie au kitsch obscène et la dure (sur)vie de ses habitants, génère des situations de plus en plus poignantes, jusqu’au final bouleversant, ou l’expression « l’énergie du désespoir » trouve tout son sens. Formidable !