Rechercher du contenu

Galères d’enfants Quand la vie ne fait pas de cadeaux

La programmation de la Quinzaine a présenté coup sur coup trois films représentant des enfants à qui la vie ne fait pas de cadeaux. Le petit garçon de Mobile Homes est élevé à la dure par sa mère et son compagnon ; négligé par le couple amoureux, il est parfois obligé de dealer, de participer à des combats de coqs, et de se débrouiller dans le froid et la neige,. La petite fille de L’intruse ne pourra s’intégrer dans une communauté bienveillante accueillant des enfants défavorisés parce que son père est un tueur de la Camorra. Moonee, dans The Florida project, grandit avec sa mère dans un no man’s land péri-urbain, aux portes de Disneyworld. Chacun, à sa façon, tente pourtant de se créer un espace de liberté. Hélas, à chaque fois, ce sont eux qui paient la note des défaillances des adultes. Seule la Jeannette de Bruno Dumont semble avoir été épargnée par le mauvais sort. Certes, elle a dû apprendre par coeur des pages entières de Peguy, et faire du headbanging tout en gardant ses moutons, mais cela n’entre pas encore dans le registre de la maltraitance enfantine.