Rechercher du contenu

Coming-out en séries When we rise - Diffusion Canal+ Séries | Transparent - Diffusion OCS City

When We Rise

Cette série est inspirée de la biographie de Cleve Jones (When We Rise, My Life in the Movement), célèbre militant du mouvement LGBT (Lesbiennes, Gays, Bi, Trans). C’est le fruit d’une nouvelle collaboration entre Gus Van Sant et Dustin Lance Black, auxquels on doit le biopic Harvey Milk (2008) au cinéma. Harvey Milk fut le premier homme politique ouvertement gay, fervent défenseur des droits civiques des homosexuels, assassiné en 1978.

When We Rise commence quelques années auparavant, en 1971. Comme une série chorale, elle suit parallèlement trois personnages qui vont bientôt s’installer et se rencontrer à San Francisco. Ces trois personnages sont bien réels : Cleve Jones lui-même, qui est aussi le narrateur de la série ; Roma Guy, militante lesbienne féministe ; Ken Jones, vétéran du Vietnam, qui s’est impliqué dans la lutte contre le racisme et pour la diversité au sein de la communauté gay.

Grâce à une reconstitution historique qui ne lésine pas sur les moyens et à d’excellents acteurs, c’est immédiatement immersif et plaisant. Le traitement est classiquement celui d’une histoire vraie, qu’on va suivre dans l’ordre chronologique, jusqu’à nos jours. A l’heure où l’on écrit ces lignes, on n’en a guère vu davantage, on espère juste que ça continue sur ce bon chemin, sans faire dans le grandiloquent, comme la bande-annonce pouvait le laisser craindre.

Quand bien même, c’est une série américaine qui a le mérite d’exister (qui plus est sur la chaîne nationale ABC), de raconter une histoire que tout le monde devrait connaître / se rappeler, particulièrement en ces temps de Trump-erie généralisée.


When We Rise (2017) série américaine créée par Dustin Lance Black.

Avec : Austin McKenzie, Guy Pearce, Emily Skeggs, Marie-Louise Parker, Jonathan Majors, Michael K. Williams, Whoopi Goldberg, Rachel Griffiths, Dylan Walsh…
8 x 42 minutes, du 1er au 4 mars 2017 sur Canal + Séries
http://abc.go.com/shows/when-we-rise

 

Transparent

L’histoire de Mort Pfefferman qui décide enfin, à près de soixante-dix ans, d’assumer sa transsexualité auprès de sa famille et de la société, est largement inspirée de celle du père de Jill Soloway, la créatrice de la série. Toute la famille juive qui l’entoure, joliment dysfonctionnelle, sent également le vécu. Et c’est avec une émouvante tendresse que Soloway traite ses personnages, pourtant tous plus égoïstes les uns que les autres. Malgré leur caractère de chien, leurs erreurs et leurs errances respectives, ils sont doués de pardon – pour les autres plus que pour eux-mêmes – et c’est notamment ce qui les rend si attachants.

 

 

Tous portent en eux des blessures de l’enfance qui les empêchent de devenir des adultes épanouis, c’est ce que l’on découvre au fil d’une narration qui procède par petites touches, parfois en flash-back, pour donner un éclairage psychogénéalogique. Mais la série ne se contente pas d’ausculter son propre nombril, elle nous interroge sur les rôles sexués dans la société d’hier et d’aujourd’hui ainsi que sur la sexualité, l’amour, la parentalité… Elle le fait sans tabou, montrant des scènes très intimes, parfois crues, sans jamais sombrer dans le voyeurisme. Sans doute parce que les dialogues mettent la distance nécessaire : très bien écrits, ils savent être drôles ou poignants autant qu’explicites.

Il y a un vague à l’âme très contemporain dans Transparent, il s’entend dans la musique de son générique comme dans les chansons qui terminent tous les épisodes. Dans la saison 3, la série deviendrait presque une symphonie en plusieurs mouvements, chaque épisode se recentrant parfois sur une seule scène. Ce renouvellement dans l’écriture et la mise en scène, ainsi que l’évolution des personnages sur trois saisons sont l’apanage des très bonnes séries.


Transparent (2014, en production) série américaine créée par Jill Soloway.

Avec : Jeffrey Tambor, Amy Landecker, Jay Duplass, Gaby Hoffmann, Judith Light…
Saison 3, 10 x 30 minutes, à partir du 3 mars 2017 sur OCS City.
Saisons 1 & 2 disponibles sur Amazon Prime Video