Rechercher du contenu

Halt and catch fire Série américaine - Saison 3 - Diffusion Canal+ Séries

Si vous avez manqué le début…

Dans les années 80 au Texas puis en Californie, comment trois hommes et deux femmes très dissemblables vont unir leurs compétences pour tenter de révolutionner la micro-informatique.
Cette série, diffusée aux États-Unis sur AMC (une chaîne qui a fait ses preuves avec des créations maison comme Mad Men, The Walking DeadBreaking Bad) et soutenue par la critique, reste hélas méconnue du grand public.

 

Des ordis et des hommes

Avec un pitch pas forcément glamour et un titre qui ne parle qu’aux fondus d’informatique (1), elle en a peut-être dissuadé plus d’un et c’est bien dommage. Car si Halt And Catch Fire ne s’interdit pas de jargonner pour être crédible, elle sait parfaitement se mettre à la portée du néophyte. Surtout, elle y parvient finement, grâce à des personnages qui tour à tour apprennent les uns des autres, se forment et se perfectionnent, et nous avec eux !

Une des forces de la série, ce sont ses cinq héros qui pourraient d’abord passer pour des stéréotypes, la punkette programmeuse, l’ingénieur frustré, le commercial sans scrupule, le patron texan borné… Mais chacun va rapidement montrer ses failles et se révéler bien plus complexe qu’en apparence. Grâce aux excellents acteurs, on s’attache vite à ces personnalités contrastées, à leurs rapports souvent conflictuels, parfois passionnels, en constante évolution au fil des saisons.

On est d’autant plus en empathie que leur histoire commune n’est pas une success story. Nos héros vont se ramasser plus souvent qu’à leur tour, supporter des échecs cuisants et des trahisons mais trouver la force de se relever, parce qu’ils sont tous animés d’une même passion, d’une fascinante aptitude à imaginer l’avenir qui revient finalement à croire en ses rêves.

 

 

Retour vers le futur

En mêlant petite et grande Histoire, Halt And Catch Fire rend un bel hommage à ceux qu’on imagine nombreux à avoir pensé, travaillé, bidouillé, sans fortune et sans gloire, écrasés par la réussite d’un Bill Gates ou d’un Steve Jobs. Et merci, la série fait la part belle aux femmes, dont on a injustement oublié l’importance dans ce domaine.

Ce qu’on a oublié aussi, ce sont les questions et les enjeux techniques qui se posaient il y a trente ans : l’arrivée massive de l’ordinateur chez les particuliers, l’idée de la portabilité du PC, l’avènement du jeu vidéo, le déploiement d’un réseau pour connecter les utilisateurs, etc. Alors qu’aujourd’hui les nouvelles technologies ont colonisé notre quotidien, ce retour en arrière est une passionnante façon d’interroger notre présent.

Si cette saison 3 n’est peut-être pas la plus captivante, elle se termine de façon remarquable, en 1990, alors que nos héros se creusent la cervelle pour tenter de comprendre ce que pourrait être Internet… Conclusion ? Internet, c’est ce que les utilisateurs vont en faire. On vous laisse réfléchir là-dessus.


(1) « Halt and catch fire », littéralement « arrêter et prendre feu », fait référence à un code informatique censé détruire l’ordinateur. C’est surtout une private joke entre programmeurs.


Halt And Catch Fire (2014, en production) série américaine créée par Christopher Cantwell et Christopher C. Rogers.

Avec : Lee Pace, Mackenzie Davis, Scoot McNairy, Kerry Bishé, Toby Huss…
Saison 3, 10 x 42 minutes, à partir du 22 février sur Canal + Séries
Saison 1 disponible en DVD, Blu-Ray et VOD
Saison 2 : hélas non disponible en France pour le moment
A suivre : une ultime saison 4 courant 2017.
http://www.amc.com/shows/halt-and-catch-fire