Rechercher du contenu

L’idéal républicain Sortie DVD de "La Cour de Babel" de Julie Bertuccelli

Julie Bertuccelli, réalisatrice du remarqué Depuis qu’Otar est parti (2003), de L’Arbre (2010) et de plusieurs documentaires tournés pour la télévision, a décidé de filmer une année scolaire durant un groupe d’élèves suivant des cours de français dans une classe d’accueil parisienne. Ce dispositif est destiné aux enfants et adolescents étrangers nouvellement installés en France et ayant besoin d’un apprentissage spécifique afin de pouvoir intégrer par la suite un cursus normal. Dans la classe de français qu’a choisie la cinéaste se trouvent donc des élèves exilés du Maroc, du Venezuela, de Roumanie, de Chine etc. La Cour de Babel est donc, en premier lieu, un bel exercice pour l’oreille. Dans cet espace que l’on ne quitte qu’à de rares exceptions s’entendent une multitude d’accents, se succèdent des voix singulières, se fait parfois un brouhaha insaisissable. En butte avec les difficultés de la langue de leur pays d’accueil, ces récents arrivants forcent notre admiration par leur ténacité et leur envie de réussir. De plus, derrière les accents, ce sont bien sûr les trajectoires personnelles qui s’éclairent et que Julie Bertuccelli se charge de mettre en valeur. Souvent douloureuses, porteuses d’angoisses et de déchirements, elles accentuent encore le respect que l’on peut éprouver devant ces volontés inflexibles. Manifestement tombée sur une classe exceptionnelle, la cinéaste a pu brosser une série de portraits de jeunes gens tous plus attachants les uns que les autres, y compris sous leurs éventuels aspects taiseux ou dans leurs révoltes ponctuelles.

Sur le plan formel, le film est on ne peut plus sobre. Y sont montrés d’une part les exercices, débats ou discussions qui font l’ordinaire de ce cours et d’autre part les entretiens menés par la professeur de français avec les adolescents accompagnés de leurs parents, seul moment où se glisse sur l’écran le « hors-école » que connaissent les élèves. En guise de respirations, quelques plans généraux de la cour de récréation sont insérés ça et là. Julie Bertuccelli n’intervient pas, s’efface totalement, cherche à capter par l’usage majoritaire du gros plan les étincelles de vie qui illuminent les visages et les propos marquants. Ce choix a un revers : il risque de laisser penser qu’après tout, la caméra n’avait qu’à « être là », au bon endroit et avec les bonnes personnes. La prise sur le vif a été privilégiée. Grâce à la présence de ces jeunes protagonistes et aux bribes de récits qu’ils offrent, le film n’ennuie à aucun moment et intéresse d’un bout à l’autre mais se pose tout de même la question de l’absence de mise en perspective, de la limite de la simple prise de pouls, de l’enregistrement d’une réalité telle quelle. Relayant la voix d’une excellente pédagogue, en l’occurrence la professeur de français Brigitte Cervoni, Julie Bertuccelli a formulé une réponse à toutes les crispations sociétales que l’on peut observer de nos jours en montrant un lieu où semble se constituer l’idéal républicain de la France, un lieu où les différences ne sont pas niées mais mises en discussions (jusqu’aux inévitables tensions engendrées par le problème religieux) et dépassées sur la durée pour, au final, « faire corps », comme le montre astucieusement l’embrassade collective du dernier jour de classe. Or, si salutaire soit-elle, cette réponse mise en forme si simplement peut paraître un peu trop courte.

Dans la majorité des cas, l’art du documentaire réclame mieux que les œuvres de fiction des suppléments conséquents, la question de la fabrication se posant de manière plus aiguë. L’édition du DVD de La Cour de Babel par Pyramide Vidéo est de ce point de vue exemplaire. Du plus anecdotique a priori (les courts métrages réalisés par les élèves de la classe) à l’indispensable (l’entretien avec la cinéaste), en passant par plusieurs autres, tous les bonus ont ici leur place et ne manquent pas d’intéresser.

 

 

La Cour de Babel
de Julie Bertuccelli

France – 2014.
Durée : 90 min
Sortie cinéma (France) : 12 mars 2014
Sortie France du DVD : 3 septembre 2014
Format : 1,85 – Couleur – Son : Dolby Digital 5.1. et 2.0.
Langue : français – Sous-titres : français.
Boîtier : Keep Case
Prix public conseillé : 19,90 €
Éditeur : Pyramide Vidéo

Bonus :
DVD 1 :
Entretien avec Julie Bertuccelli (22’30”)
Deux ans après, rencontre avec les élèves de la classe d’accueil (9’30”)
DVD 2 :
Entretien avec Brigitte Cervoni (professeur de français de la classe d’accueil) (12’)
Scènes coupées (45’)
Courts métrages des élèves de la classe d’accueil :
«  L’enfant Lune  » (9’45”) et son making of (3’20”)
«  Élèves d’ici venus d’ailleurs  » (15’)