Rechercher du contenu

INCASSABLE de M. Night Shyamalan L’anti champ-contrechamp

L’anti champ-contrechamp

Incassable


(Unbreakable)
de M. Night Shyamalan
2000 – 106 minutes – États-Unis
Sortie France : 27 décembre 2000

RÉSUMÉ
Elijah Price vient au monde avec des membres fracturés. Des années après, David Dunn, mari d’Audrey, père de Joseph, et ancien footballeur qui a abandonné sa carrière par amour, est victime d’un accident de train dont il sort indemne et seul rescapé.


COMMENTAIRE
De M. Night Shyamalan, on ne sait toujours pas grand-chose, si ce n’est qu’il a fait un carton planétaire il y a moins d’un an avec Sixième sens, un film philosophique sur nos angoisses existentielles. Maintenant que l’Amérique est à ses pieds, il remet le couvert avec Incassable, fait mine d’appliquer les mêmes recettes (même acteur, même producteur, même ambiance) et va plus loin encore dans le détournement des codes hollywoodiens. Le résultat est déroutant autant qu’excitant. Dans la forme d’abord. Car Incassable déjoue un à un les pièges du thriller et du film fantastique en usant d’une narration lente et patiente, et d’une réalisation qui préfère les plans-séquences à un montage nerveux et improductif. Sur le fond ensuite. Là où nombre de ses collègues se servent de la classique confrontation entre le bien et le mal pour étayer un propos fumeux, voire réactionnaire, M. Night Shyamalan érige une philosophie du bonheur, une tentative de « trouver sa place dans le monde » (comme le dit Elijah), qui séduit par sa profondeur autant que par sa naïveté. Il faut sans doute être capable de se détacher du cynisme ambiant pour y adhérer et ne pas y voir une simple version cinéma des bandes dessinées dont il est question dans le film (le final peut, de ce point de vue, paraître un peu décevant). Mais le jeu en vaut la chandelle. Et si, à l’instar de son héros, Shyamalan se confirme être, comme on le pressent, le sauveur du cinéma grand public américain, on est prêt à partir avec lui dans le troisième millénaire.
fiche publiée dans l’Annuel du Cinéma 2001



AVEC
Bruce Willis (David Dunn), Samuel L. Jackson (Elijah Price), Robin Wright Penn (Audrey Dunn), Charlayne Woodard (la Mère d’Elijah), Spencer Treat Clark (Joseph Dunn), James Handy (le Prêtre), Eamonn Walker (Dr Mathison), Elizabeth Lawrence (l’Infirmière), Leslie Stefanson (Kelly), Johnny Hiram Jamison (Elijah à 13 ans).

FICHE TECHNIQUE
Scénario : M. Night Shyamalan Images : Eduardo Serra Montage : Dylan Tichenor Décors : Larry Fulton Costume : Joanna Johnston Musique : James Newton Howard Son : Allan Byer et Richard King Directeur artistique : Steve Arnold Superviseur effets spéciaux : Steve Cremin Producteurs : Sam Mercer et Barry Mendel Producteurs exécutifs : Gary Barber et Roger Birnbaum Production : Blinding Edge Pictures pour Touchstone Pictures Coproduction : Limited Edition Productions.