Rechercher du contenu

CASINO de Martin Scorsese Le panoramique filé

Une émission proposée par François Barge-Prieur, qui décrypte les bonnes idées de cinéma.

Le panoramique filé

Casino


de Martin Scorsese
1996 – 178 minutes – États-Unis
Sortie France : 13 mars 1996

RÉSUMÉ
Parce qu’il est un as du jeu, et parce qu’il a fait de l’art du pronostic une science quasi-exacte, Sam  » Ace  » Rothstein est placé en 1973, par le syndicat des camionneurs, contrôlé par la mafia, à la tête du casino le  » Tangiers  » à Las Vegas. Suivi de son ami d’enfance, Nicky Santoro, son homme de main officieux, il s’installe dans la ville, à la fois enfer et paradis du jeu, et fait du  » Tangiers  » l’un des établissements les plus prospères et les plus rentables de la ville.  » Casino  » est d’abord son histoire. Celle d’un homme qui épouse par amour une flambeuse, une arnaqueuse professionnelle, Ginger McKenna, qui ne l’aime pas, et qui voit sa vie lui échapper.


COMMENTAIRE
Nul ne contestera aujourd’hui que Martin Scorsese est un maître : par la seule, virtuosité de sa mise en scène, par son sens de la direction d’acteurs, chacun de ses films devient un véritable événement cinématographique. Casino est éblouissant de maîtrise, et le jeu de ses acteurs, à commencer par S. Stone dans le meilleur rôle de sa carrière, est à la hauteur de cette fresque dense et foisonnante en forme de triptyque. On ne peut s’empêcher, toutefois, de voir en Casino une nouvelle version, transplantée à Las Vegas, des Affranchis et de regretter le manque de renouvellement de Scorsese. Aussi bonnes les interprétations de De Niro et de Pesci soient-elles, elles restent dans le même registre que celle des truands des Affranchis. Martin Scorsese a peut-être le don de transcender par la forme son sujet, il a pourtant du mal à nous prendre dans le récit de l’ascension et de la chute de ces trois êtres, et c’est surtout sa description du monde interlope de Las Vegas qui accroche notre intérêt. Il n’en reste pas moins que, par l’ampleur de son sujet, par sa finesse et son goût pour les nuances, par la qualité du jeu de ses acteurs, Casino est l’un des meilleurs films de ce début d’année.
fiche publiée dans l’Annuel du Cinéma 1997



AVEC
Robert de Niro (Sain ), Sharon Stone (Ginger McKenna), Joe Pesci (Nicky Santoro), Don Rickles (Billy Sherbert), Alan King (Andy Stone), Kevin Pollack (Phillip Green), James Wood (Lester Diamond)

FICHE TECHNIQUE
Scénario : Nicholas Pileggi et Martin Scorsese Images : Robert Richardson Montage : Thelma Shoonmaker Producteur : Barbara De Fina Chef décorateur : Dante Ferretti Chef costumier : Rita Ryack Son : Charles M. Wibron.