Rechercher du contenu

Atelier cinéma #7 : Le Cirque de Charlie Chaplin (1928) Saison 1

Troisième volet du Cycle Chaplin, Le Cirque est le film idéal pour rencontrer aujourd’hui le personnage de Charlot. Son extrême lisibilité, sa quasi absence de sentimentalité ou d’ironie maintiennent un intérêt constant chez les enfants.

Le groupe de spectateurs est cette fois amoindri parce qu’un des participants a du être exclu de la séance à cause de son comportement. C’est lui qui avait précédemment demandé à voir d’autres films de « Chapling ».

Pour initier une ébauche d’analyse filmique, je demandai aux enfants avant la projection d’être vigilants et de repérer dans le film la figure du cercle. Celle ci apparait régulièrement durant tout le film : la piste, le cerceau de l’écuyère et la fameuse trace du chapiteau, à la fin. Les enfants se prêtent volontiers au jeu. L’un d’eux me désignera le chapeau melon de Charlot comme un cercle parfait.

Le film est suivi avec assiduité, les sentiments simples des protagonistes sont compris et il n’y aura aucune manifestation trahissant l’ennui. Ils relèvent avec justesse une invraisemblance lors de l’enfermement de Charlot dans la cage aux lions : il pouvait sortir…

Le fou rire les prend lorsque, de façon répétée, un âne poursuit Charlot. Ils semblent ressentir un véritable plaisir esthétique à voir et à revoir la descente du mât par Charlot, descente d’une grâce infinie, d’une belle élégance.

À la fin de la projection, les enfants pensent reconnaitre l’actrice qui jouait dans La Ruée Vers l’Or. Nous vérifions, en lisant le générique du film précédent. Ce n’est pas la même. Nous finissons en regardant quelques images sur un livre montrant le vieillissement du visage de Chaplin. Des questions sont posées sur sa biographie.