Rechercher du contenu

Cannes 2010 : la sélection en Compétition

Poetry de Lee Chang-dong

On ne connaît que 16 des 20 cinéastes en compétition, dont les Français Amalric, Tavernier (cela faisait 20 ans !) avec un film à costumes, et Beauvois avec Des hommes et des dieux, sur le massacre des moines de Tibhirine. Sous les couleurs de l’Algérie, Bouchareb reprend l’équipe d’Indigènes pour montrer dans Hors-la-loi le massacre de Sétif comme un pendant de Tibhirine. Malgré une présence furtive de films sur l’histoire et l’art, la compétition n’exprime pas de cohérence particulière. Il y a bien entendu les habitués comme le Thaïlandais Apichatpong Weerasethakul et son Loong Doonmee Raleuk Chaat, le Mexicain Iñarritu (Biutiful, quatre ans après Babel), l’Iranien Kiarostami avec sa Copie conforme, tourné en Italie avec Binoche (qui éclaire dans le noir l’affiche du festival). Il y a aussi le Japonais Kitano qui renoue avec les yakuzas dans Outrage, l’Anglais Leigh avec Another Year, et enfin les deux Coréens Im Sang-soo et Lee Chang-dong (malgré l’absence des Chinois dans la compétition, les Asiatiques sont en force !). On verra également Luchetti, 19 ans après Le Porteur de serviette, Nikita Mikhalkov qui vient avec un Soleil trompeur 2, et enfin trois nouveaux venus dans la compétition : l’Américain Doug Liman, peu habitué des festivals, le Tchadien M-S. Haroun et le Russo-Ukrainien Loznitsa (You. My Joy sera à surveiller !). Pour ses 80 ans, Godard et son insondable Film socialisme est relégué dans Un Certain Regard, aux côtés d’Oliveira, lui dans sa 102e année. Espérons juste que Tim Burton (président du jury) trouve, selon sa jolie formule, des “films qui frappent à la porte de nos rêves”.

Michel Berjon

Another Year de Mike Leigh
Biutiful de Alejandro González Iñárritu
Copie conforme de Abbas Kiarostami
Des hommes et des dieux de Xavier Beauvois
Fair Game de Doug Liman
Hors la loi de Rachid Bouchareb
Housemaid de Im Sang-soo
Loong boonmee raleuk chaat de Apichatpong Weerasethakul
La Nostra vita de Daniele Luchetti
Outrage de Takesho Kitano
Poetry de Lee Chang-dong
La Princesse de Montpensier de Bertrand Tavernier
Tournée de Mathieu Amalric
Un homme qui crie de Mahamat-Saleh Haroun
Utomlyonnye solntsem 2 de Nikita Mikhalkov
You. My Joy de Sergei Loznitsa