Accueil > ACTUALITÉS > Sorties DVD / Blu-ray

Sorties DVD / Blu-ray

Dernier ajout – dimanche 21 septembre 2014.

  • Sortie DVD de Hôtel Transylvanie, de Genndy Tartakovsky

    9 septembre 2013, par Cédric Lépine

    RIEN DE NOUVEAU SOUS LE SOLEIL DE DRACULA

    Dracula, veuf, s’occupe seul de sa fille et la préserve du monde extérieur en s’isolant dans un grand hôtel. Celui-ci devient un refuge et un lieu incontournable pour tous les monstres du monde entier parce que chacun est sûr de n’y rencontrer aucun être humain.
    Si Genndy Tartakovsky signe ici son premier long métrage d’animation, ce n’est pas non plus un novice en la matière puisqu’il est l’auteur de plusieurs séries animées à succès pour la télévision : Samurai Jack, Star Wars : Clone Wars, Les Supers nanas.

  • Sortie DVD de Chacun pour soi, de Giorgio Capitani

    7 septembre 2013, par Vincent Jourdan

    LA FIÈVRE DE L’OR

    Il y a une scène particulièrement excitante dans Ognuno per se (Chacun pour soi) de Giorgio Capitani, titre inaugural de la collection de westerns italiens chez Artus Films. Les quatre héros arrivent dans un village abandonné : grandes bâtisses blanches en ruine, traces d’incendie, d’anciens combats, une ambiance mexicaine du côté d’Alméria. Le groupe fait halte. Musique de désolation signée Carlo Rustichelli, et le bruit du vent. Soleil de plomb. Pour ces quatre professionnels, l’instinct ne trompe pas, il va se passer quelque chose. Un cigare encore fumant, une ombre, sont autant de signes.

  • Sortie DVD de Barbarella, de Roger Vadim

    4 septembre 2013, par Vincent Jourdan

    VIENS PETITE FILLE DANS MON COMICS-STRIP

    Tel que je le vois, le cinéma de Roger Vadim a eu son importance historique et sociologique. Rattaché par la bande à la Nouvelle Vague, un peu comme Claude Lelouch, il aura contribué à bousculer certaines représentations, celle de la femme en particulier quand il dévoile les fesses de Brigitte Bardot. Mais son importance cinématographique est des plus relative. La forme reste chez lui bien sage, souvent plate. De ses audaces visuelles, il est bien difficile de démêler la part de sincérité de celle du calcul. Comme François Truffaut, Claude Chabrol ou Jean-Luc Godard, Vadim aura fait tourner les femmes de sa vie.

  • Sortie du Coffret DVD Les Halles de Paris

    4 septembre 2013, par Vincent Jourdan

    LE VENTRE DE PARIS

    « Pour les cocus ! Rugit Gogaïlle. Moi, je vais vous dire : ce qu’ils veulent détruire, c’est pas les vieux quartiers. Les taudis, ça les empêche pas de dormir, vu qu’ils ont jamais dormi dedans. Ce qu’ils veulent détruire, c’est plus subtil : c’est l’amitié. Oui, l’amitié. Dans les HLM au moins, y en a plus, y a plus de conversations, plus rien. Les types se voient pas, se connaissent pas, leur reste que la famille, et c’est pas toujours primesautier, pas vrai ? »
    Paris au mois d’août
    René Fallet – 1963

  • Sortie DVD de L’Attaque de Fort Douglas, de Kurt Neumann

    4 septembre 2013, par Vincent Jourdan

    FORT ET USAGE DE FAUX

    Quand je pense que je trouvais superbes les plans en extérieur de Mohawk et qu’ils juraient avec les décors de studio. Et puis petit à petit, cette impression de déjà-vu lancinante. Déjà-vu, mais où ? Renseignements pris, bon sang, mais c’est bien sûr, Mohawk est un projet tordu de producteur, Edward Lee Alperson en l’occurrence, qui confia en 1956 son western de série B au spécialiste Kurt Neumann avec une pile de bobines du premier film en couleur de John Ford, l’assez sublime Drums along the Mohawks (Sur la piste des Mohawks), réalisé en 1939 mais dont Alperson avait acquit les droits. Ha ! Les droits, que de crimes n’aura-t-on pas commis en leur nom ?

  • Sortie DVD de L’Épée enchantée, de Bert I. Gordon

    4 septembre 2013, par Vincent Jourdan

    LA BELLE HISTOIRE DU NOBLE GEORGES ET DE LA BELLE HÉLÈNE

    Voilà un film que j’aurais bien aimé découvrir vers 8 ans. Quelques décennies plus tard, je suis disposé faire le petit effort nécessaire pour apprécier The Magic Sword (L’Épée enchantée) sans l’alibi facile du second degré. Un effort qui sera récompensé puisqu’il permet de pénétrer dans un monde peuplé de preux chevaliers, de sorcières et d’enchanteurs, où une belle princesse languissante est enlevée par le terrible Lodac qui la destine à être dévorée par son dragon à deux têtes sous sept jours.

  • Sortie DVD de Le Château des messes noires, de Joseph W. Sarno

    4 septembre 2013, par Vincent Jourdan

    LE CHÂTEAU DES JEUNES FILLES EN FLEUR DE SANG

    L’amateur de pur fantastique gothique risque d’être un peu déconcerté par cette rareté exhumée par les éditions Artus. Der Fluch der schwarzen Schwestern est en effet un film quasi pornographique, disons à l’érotisme poussé. Rien d’étonnant à cela puisqu’il est signé de Joe Sarno. Et dans le mouvement actuel qui tend à réintégrer le cinéma pornographique, du moins sa composante classique, dans la grande histoire du septième art, Joe Sarno est un auteur clef.

  • Sortie DVD de Les Garçons de la bande, de William Friedkin

    23 août 2013, par Gaell B. Lerays

    UN ANNIVERSAIRE GAY QUI TOURNE AU PSYCHODRAME

    Michael s’apprête à recevoir un petit groupe d’amis homosexuels pour l’anniversaire d’un des leurs, Harold, dans son appartement new-yorkais de l’Upper East Side. Peu avant l’arrivée de la bande, il reçoit un appel désespéré d’un grand ami de collège, Alan, avocat et hétéro.
    Quand William Friedkin tourne Les Garçons de la bande (1970), il n’a rien du dynamiteur de box-office qu’il deviendra à la sortie de French Connection en 1971, et, surtout, d’un film culte qui le consacre comme l’un des réalisateurs américains les plus importants de la deuxième partie du xxe siècle : L’Exorciste, en 1973.

  • Sortie DVD de The Color Wheel, d’Alex Ross Perry

    23 août 2013, par Gaell B. Lerays

    UN DIY NEW-YORKAIS FAUSSEMENT GOGUENARD ET VRAIMENT SUPERFÉTATOIRE

    Colin a accepté d’aider sa sœur JR à déménager de chez son prof d’université, qu’elle vient de quitter. Ils sont frère et sœur, partagent un goût pour le bavardage caustique et une manière de vanité et de misanthropie.
    Un garçon, une fille, une voiture et des relations problématiques d’un côté, des autoroutes, des motels, des diner et des parkings de l’autre : The Color Wheel cherche l’identification immédiate à la comédie romantique vintage, dans un paysage américain et selon un dispositif narratif immortalisés de longue date par la photographie et le cinéma, et que vient souligner l’usage du 16 mm et de son noir et blanc gros grain.

  • Sortie DVD de Morgan, de Karel Reisz

    10 août 2013, par Gaell B. Lerays

    MORGAN, UN DOUX-DINGUE MARXISTE-TROTSKISTE QUI VOIT ROUGE QUAND SON AMOUR LE QUITTE

    Morgan est peintre et un personnage fantasque : les animaux et le gorille en particulier peuplent son quotidien de visions et d’inspirations débridées.
    Karel Reisz, dont l’origine tchèque se confond très tôt avec l’identité et l’esprit britanniques qui sont la marque de son grandissement, de sa formation et, plus tard, de son style, devient l’instigateur avec Lindsay Anderson du Free Cinema, intitulé pour des programmes pour la BBC qui deviendra le courant fondateur qu’on connaît et qui cherchait à provoquer une rupture nette avec les productions jugées trop cadenassées, frileuses et conventionnelles de l’industrie cinématographique des années 1950.

0 | ... | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | 110 | 120 | ... | 2260


Suivre la vie du site RSS 2.0|  Plan du site  |  Qui sommes-nous ?  |  Revue de presse  |  Nos partenaires  |  Nous contacter  |  Annuaire professionnel  |  Mentions légales  |  SPIP