Accueil > ACTUALITÉS > SORTIES DVD

SORTIES DVD

Dernier ajout – mercredi 17 juin 2015.

  • Sortie DVD de Le Médecin de famille, de Lucía Puenzo

    24 avril 2014, par Cédric Lépine

    EUGÉNISME ET PERSONNAGES SOMBRES DE L’ARGENTINE DE PERÓN

    La petite Lilith (qui se fait appeler également Wakolda) joue avec des enfants de son âge pendant que sa famille se prépare pour un long voyage en direction de Bariloche, à la frontière avec le Chili.
    Pour son troisième film (après XXY et El Niño pez) Lucía Puenzo a décidé de s’intéresser à un passage sombre et souvent peu connu de l’histoire de l’Argentine : l’extradition des criminels de guerre allemands accueillis favorablement sous la présidence de Juan Perón (1946-1955).

  • Sortie DVD de Le Temps des vautours, de Romolo Guerrieri

    24 avril 2014, par Vincent Jourdan

    JUSQU’AU DERNIER SANG

    Ouverture : la mer. Scintillante et en CinemaScope. Une image rare dans le western. Mais attendez, voici deux pieds, nus et sales. Un homme repose sur le sable, tenue sombre et écharpe blanche. Il lève son chapeau de dessus ses yeux et se met à deviser tranquillement avec un autre homme. Recadrage, ce compagnon immobile est un cadavre.

  • Sortie DVD de Loulou, l’incroyable secret, de Grégoire Solotareff, réalisé par Éric Omond

    14 avril 2014, par Cédric Lépine

    LOULOU, QUI ES-TU ?

    Loulou et Tom vivent des jours paisibles. Mais voilà que Loulou apprend d’une médium qu’il est le fils héritier de la dynastie des Wolfenberg. Se découvrant une mère, Loulou encouragé par son ami Tom part à sa recherche.
    Loulou est un personnage populaire de la littérature pour enfants (sous l’œil avidement intéressé des adultes qui les accompagnent) et avait déjà brillamment marqué le domaine de l’animation avec le court métrage Loulou et autres loups. C’était l’occasion alors de découvrir l’origine de l’amitié improbable entre Loulou le loup et Tom le lapin.

  • Sortie DVD de Le Jour de la haine, de Giovanni Fago

    14 avril 2014, par Vincent Jourdan

    TERRE SANS PARDON

    C’est un pays de souffrance, en pleine décomposition, balayé par un vent brûlant, traversé par le souvenir de jeunes filles en fleur, d’écharpes blanches, de rires, de vertes prairies et d’une mer qui roule ses flots scintillants au soleil. Autrefois, Johnny Forest était un homme heureux. Il vivait entre son père adoptif, riche propriétaire sudiste, la belle Mary, sa mère et son frère Clint. Las, comme dans toute bonne tragédie classique, Clint est possédé par un démon intérieur qui mène au drame. Ici, c’est la jalousie. Johnny et Clint sont un avatar de Abel et Caïn. L’ombre et la lumière.

  • Sortie Blu-ray de La Fureur de vivre, de Nicholas Ray

    11 avril 2014, par Cédric Lépine

    FILM CULTE POUR CHAQUE NOUVELLE GÉNÉRATION

    Jim Stark, 17 ans, est interpellé pour ivresse sur la voie publique par les forces de police. Lorsque ses parents viennent le chercher au poste, le conflit familial saute au grand jour : Jim Stark ne se retrouve plus auprès de ses parents.
    Film devenu culte pour diverses raisons et dont l’une peut être associée audit culte voué autour de James Dean. En 1955, il jouait dans pour la deuxième fois dans un rôle important pour le cinéma après À l’est d’Eden d’Elia Kazan.

  • Sortie DVD de Bonnes funérailles, amis, Sartana paiera, de Giuliano Carnimeo

    11 avril 2014, par Vincent Jourdan

    SARTANA OU L’ANGE DE LA MORT DU WESTERN À L’ITALIENNE

    Vêtu de noir avec élégance, Sartana est un vengeur quasi surnaturel, habile aux armes au-delà de toute expression. Il possède un sixième sens pour repérer les coups fourrés de ses innombrables ennemis. Insaisissable, il surgit du néant là où se déchaîne le mal et dans un cri de mort, d’une traînée de poudre, il laisse derrière lui une rangée de cadavres. Tel est Sartana le fossoyeur, l’Ankou du Far-west, précis et ordonné, il fait place nette. Impassible, il ne manque pourtant pas d’humour, noir bien sûr, une ombre de sourire sous sa fine moustache. Séducteur irrésistible, il fait frémir les belles de l’Ouest mais n’est jamais dupe de leurs ruses.

  • Sortie DVD de Le Vagabond, de Avishai Sivan

    1er avril 2014, par Mona Marouen

    LORSQUE L’ERRANCE DEVIENT LIBERTÉ...

    Isaac, étudiant à l’école talmudique, est le fils unique de parents juifs ultra-orthodoxes. Emprisonné entre une vie ritualisée et les soubresauts de son corps de jeune adulte, Isaac trouve son seul échappatoire dans ses virées nocturnes au cœur des quartiers les plus défavorisés de Tel-Aviv.
    Premier long métrage de Avishai Sivan, Le Vagabond, comme son titre l’indique, est un film qui traite de l’errance. Ou plutôt, une ode à l’errance, tant on perçoit rapidement le caractère libératoire des échappées nocturnes du protagoniste, Isaac.

  • Sortie DVD de Les Dernières heures d’un bandit, de Charles F. Haas

    1er avril 2014, par Vincent Jourdan

    LE SHÉRIF BONDISSANT

    Malgré son titre original qui sent la poudre, Showdown at Abilene est d’abord un joli mélodrame. L’histoire d’un homme parti à la guerre, laissant derrière lui la femme qu’il devait épouser, et qui revient. Tout le monde le croit mort, sa fiancée doit épouser son meilleur ami avec lequel il est lié par une vieille dette remontant à l’enfance. Voilà un triangle amoureux qui offre d’intéressants développements, mêlant passion, sens de l’honneur, amitié, culpabilité et traumatisme.

  • Sortie DVD de La Proie des hommes, de John Sherwood

    29 mars 2014, par Vincent Jourdan

    LA LOI DES MÂLES

    Voici, voilà Raw Edge (La Proie des hommes), un petit western B américain des années 1950, un peu mal fichu, un peu bancal, mais qui repose sur une idée assez étonnante. C’est déjà pas mal. Nous sommes dans l’Ouest encore sauvage des années 1840 et il y a si peu de femmes dans le coin que Montgomery, le potentat local, a imposé une règle : la femme qui perd son mari est au premier homme qui la réclamera.

  • Sortie DVD de La Légion des damnés, de Umberto Lenzi

    29 mars 2014, par Vincent Jourdan

    LE COMMANDO DE BRAS CASSÉS D’UMBERTO LENZI

    Le cinéma de genre italien s’est construit sur l’imitation. Les producteurs gardaient un œil rivé sur les succès du moment. Des telefoni bianchi, mélodrames imitant les modèles hollywoodiens des années 1930 aux post nuke des années 1980, science fiction bricolée sur les trames de Escape from New York (New-York 1997 – 1981) de John Carpenter et Mad Max (1979) de George Miller, ils ont suivi toutes les pistes.

0 | ... | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | 110 | 120 | ... | 2320


Suivre la vie du site RSS 2.0|  Plan du site  |  Qui sommes-nous ?  |  Revue de presse  |  Nos partenaires  |  Nous contacter  |  Annuaire professionnel  |  Mentions légales  |  SPIP