Accueil > ACTUALITÉS > Sorties DVD / Blu-ray

Sorties DVD / Blu-ray

Dernier ajout – vendredi 17 octobre 2014.

  • Sortie DVD de 24 heures de terreur , de Harmon Jones

    5 octobre 2013, par Vincent Jourdan

    L’HOMME DE LA FIN DE L’OUEST

    Patrick Brion ouvre son introduction à A Day of Fury (24 heures de terreur) dans l’édition Sidonis, par une remarque qui m’a fait grand plaisir. « On me reproche », dit-il en substance, « mon enthousiasme pour les séries B oubliées. Mais regardez la première scène du film de Harmon Jones ! ». Merci monsieur Brion, vous à qui je dois une large part de mon éducation de cinéphile.

  • Sortie DVD de Trois sœurs, de Milagros Mumenthaler

    4 octobre 2013, par Cédric Lépine

    LA MAISON QUI NOUS ORIGINE

    Trois sœurs partagent la maison de leur grand-mère récemment décédée. Chacune vaque à ses occupations selon une sensibilité et un caractère bien distincts.
    Pour ce premier long métrage, Milagros Mumenthaler entra directement dans l’univers des figures majeures du cinéma en obtenant en 2011 à Locarno le Léopard d’Or, grand prix du festival. Elle n’en était pas pour autant à son premier essai puisque tout le travail réalisé en amont avec ses courts métrages témoignaient effectivement d’une richesse d’expression cinématographique.

  • Sortie DVD de Les Molex des gens debout, de José Alcala

    3 octobre 2013, par Cédric Lépine

    MOLEX, EXEMPLAIRE

    En 2009, le réalisateur du très bon film policier Coup d’éclat (avec une Catherine Frot dans le rôle atypique d’un capitaine de police) filme durant une année les salariés en grève de l’usine Molex à Villemur-sur-Tarn. L’année précédente, alors que l’entreprise annonçait un bénéfice net de 1,2 millions d’euros pour 40 millions de chiffres d’affaires, la chaîne de production d’équipements automobiles est supprimée pour cause de « crise économique », aux dires de la direction.

  • Sortie DVD de Polluting Paradise, de Fatih Akin

    2 octobre 2013, par Cédric Lépine

    DES DÉCHETS QU’ON N’OUBLIE PAS

    De passage dans le village natal de ses grands-parents à l’occasion du tournage de la scène finale de son film De l’autre côté, Fatih Akin découvre une terrible réalité. Les habitants de Çamburnu sont mobilisés pour s’opposer aux multiples nuisances d’une immense décharge à ciel ouvert. L’histoire commence quelques années plus tôt en 2007 lorsqu’une mine à ciel ouvert de cuivre est « recyclée » en décharge accueillant tous les déchets ménagers de plusieurs communautés environnantes.

  • Sortie DVD de Cloud Atlas, de Tom Tykwer, Andy Wachowski, Lana Wachowski

    17 septembre 2013, par Cédric Lépine

    BRILLANTE AMBITION DÉMESURÉE

    En 1849, un jeune avocat idéaliste se rend dans le Pacifique Sud pour régler une affaire immobilière et découvre l’esclavage. En 1936 en Écosse, un jeune homme poursuit sa relation contrariée avec son amant par lettre interposée, alors qu’il est en train de compositeur une grande œuvre musicale.
    Matrix, le premier du nom, avait marqué en son temps, devenant une œuvre culte de toute une génération. Cela devenait ensuite un défi insurmontable de satisfaire de film en film une telle ambition associant étroitement expérience philosophico-métaphysique et cinéma. Le regain d’intérêt arrive cependant avec Cloud Atlas.

  • Sortie DVD de Beau Geste, de William A. Wellman

    15 septembre 2013, par Vincent Jourdan

    IL SENTAIT BON LE SABLE CHAUD...

    J’adore les films coloniaux mis en scène par Hollywood dans les années trente. Qu’ils suivent les pas de Rudyard Kipling en Inde ou ceux des légionnaires français dans les déserts africains, ils servent d’abord de cadre au romanesque et à l’Aventure sans s’encombrer, comme leurs équivalents français ou britanniques, de véracité, de justification ou de propagande. A l’exception de celle des valeurs individualistes américaines. Errol Flynn, Gary Cooper, Cary Grant, sont les héros plus grands que nature de ces films, forts et courageux, décontractés et déterminés.

  • Sortie DVD de De l’influence des rayons gamma sur le comportement des marguerites, de Paul Newman

    15 septembre 2013, par Gaell B. Lerays

    FEMMES SOUS INFLUENCE

    Béatrice Hunsdorfer vit seule avec ses deux filles dans une bicoque d’un quartier pauvre de la petite ville qui l’a vue grandir. Son mari les ayant abandonnées (avant de mourir dans un hôtel), elle subvient difficilement aux besoins domestiques, fait peu de cas de l’éducation de ses filles et s’évade à voix haute en lisant les petites annonces et en tirant des plans sur la comète.
    Paul Newman n’était pas que le grand acteur américain entré au panthéon des interprètes toutes générations confondues, il était également un cinéaste de talent, au succès discret, mais dont les premières réalisations demeurées presque invisibles en France rendent depuis longtemps les cinéphiles hexagonaux impatients.

  • Sortie DVD de Hôtel Transylvanie, de Genndy Tartakovsky

    9 septembre 2013, par Cédric Lépine

    RIEN DE NOUVEAU SOUS LE SOLEIL DE DRACULA

    Dracula, veuf, s’occupe seul de sa fille et la préserve du monde extérieur en s’isolant dans un grand hôtel. Celui-ci devient un refuge et un lieu incontournable pour tous les monstres du monde entier parce que chacun est sûr de n’y rencontrer aucun être humain.
    Si Genndy Tartakovsky signe ici son premier long métrage d’animation, ce n’est pas non plus un novice en la matière puisqu’il est l’auteur de plusieurs séries animées à succès pour la télévision : Samurai Jack, Star Wars : Clone Wars, Les Supers nanas.

  • Sortie DVD de Chacun pour soi, de Giorgio Capitani

    7 septembre 2013, par Vincent Jourdan

    LA FIÈVRE DE L’OR

    Il y a une scène particulièrement excitante dans Ognuno per se (Chacun pour soi) de Giorgio Capitani, titre inaugural de la collection de westerns italiens chez Artus Films. Les quatre héros arrivent dans un village abandonné : grandes bâtisses blanches en ruine, traces d’incendie, d’anciens combats, une ambiance mexicaine du côté d’Alméria. Le groupe fait halte. Musique de désolation signée Carlo Rustichelli, et le bruit du vent. Soleil de plomb. Pour ces quatre professionnels, l’instinct ne trompe pas, il va se passer quelque chose. Un cigare encore fumant, une ombre, sont autant de signes.

  • Sortie DVD de Barbarella, de Roger Vadim

    4 septembre 2013, par Vincent Jourdan

    VIENS PETITE FILLE DANS MON COMICS-STRIP

    Tel que je le vois, le cinéma de Roger Vadim a eu son importance historique et sociologique. Rattaché par la bande à la Nouvelle Vague, un peu comme Claude Lelouch, il aura contribué à bousculer certaines représentations, celle de la femme en particulier quand il dévoile les fesses de Brigitte Bardot. Mais son importance cinématographique est des plus relative. La forme reste chez lui bien sage, souvent plate. De ses audaces visuelles, il est bien difficile de démêler la part de sincérité de celle du calcul. Comme François Truffaut, Claude Chabrol ou Jean-Luc Godard, Vadim aura fait tourner les femmes de sa vie.

0 | ... | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | 110 | 120 | ... | 2270


Suivre la vie du site RSS 2.0|  Plan du site  |  Qui sommes-nous ?  |  Revue de presse  |  Nos partenaires  |  Nous contacter  |  Annuaire professionnel  |  Mentions légales  |  SPIP