Accueil > ACTUALITÉS > SORTIES DVD

SORTIES DVD

Dernier ajout – mardi 24 mai 2016.

  • Sortie DVD de Bellflower, de Evan Glodell

    26 août 2012, par Pierre-Simon Gutman

    CROISEMENT ENTRE FILM D’AUTEUR ET VIOLENCE GEEK UN PEU FOU

    Woodrow et son ami Aiden construisent une voiture qui leur permettrait de survivre à l’apocalypse. Lors d’une soirée-concours, Woodrow rencontre Millie. Ils se revoient et vont jusqu’au Texas pour manger dans le plus mauvais resto qu’ils connaissent.
    Premier long métrage américain indépendant tourné pour deux dollars six pence et ultra remarqué à Sundance, Bellflower coche toutes les cases du succès surprise fauché et coup de poing.

  • Sortie DVD de Tempo di viaggio & courts métrages, de Andrei Tarkovski

    26 août 2012, par Gaell B. Lerays

    POUR FAIRE COURT ET EN DIRE PLUS LONG

    Trois courts-métrages et deux documentaires : l’un cosigné Tarkovski, l’autre sur lui. Une mine d’or pour les aficionados et un complément essentiel à la nouvelle publication intégrale de l’œuvre du maître russe par les éditions Potemkine.
    À la suite des sept longs métrages qui sont autant de chefs d’œuvre d’Andreï Tarkovski, Potemkine édite et réunit dans ce DVD ses trois courts-métrages et deux films documentaires.

  • Sortie DVD de La Haine, de Mathieu Kassovitz

    25 août 2012

    PREMIER FILM FRANÇAIS SUR LA BANLIEUE

    Durant la nuit précédant le début de la fiction, des émeutes ont éclaté à la Cité des Muguets à la suite d’une bavure policière. Au petit matin, Saïd, " qui essaie de survivre grâce à ses petits deals foireux " rejoint Vinz " qui pense que la survie passe par la Haine (sic) " et Hubert, jeune boxeur implique dans l’action associative pacifiste.
    La Haine est devenu le premier film français " sur la banlieue " disposant d’un budget important. Le propos du film est de donner une vision à la fois subjective et critique de l’engrenage violent dans lequel peut tomber la banlieue. Pourtant un doute subsiste.

  • Sortie DVD de Le Dimanche de la vie, de Jean Herman

    25 août 2012

    ADAPTATION D’UN ROMAN DE RAYMOND QUENEAU

    Nous sommes en 1936. Julia Ségovie, mercière à Bordeaux, d’âge presque mûr, voit passer tous les jours devant sa boutique un jeune soldat pour qui elle se prend d’intérêt jusqu’à désirer l’épouser. La sSur de Julia, Chantal, accepte d’enquêter à la caserne sur le compte du jeune homme.
    Ce que l’on aime dans les livres de Raymond Queneau, l’humour, la fantaisie, une sorte de lucidité douce-amère, tout cela est loin d’être absent de cette adaptation, qui essaie et souvent réussit à recréer une certaine atmosphère d’avant-guerre, à la fois nonchalante, frivole et pourtant inquiète.

  • Sortie DVD de La Désintégration, de Philippe Faucon

    24 août 2012, par Géraldine Borrely

    COMPTE À REBOURS EXPLOSIF ET ELLIPTIQUE

    Ali, Nasser et Hamza, âgés d’une vingtaine d’années, vivent tout trois dans la banlieue lilloise. Fils cadet d’une famille modeste, Ali poursuit ses études. Son quotidien, comme celui de sa mère, employée comme femme de chambre, est rythmé par les visites qu’il fait auprès de son père hospitalisé pour une grave maladie.
    Avec ce quatrième long métrage, présenté
    à la Mostra de Venise en 2011, Philippe Faucon ne déroge pas à son univers même si le scénario original ne lui incombe pas. Pour l’adapter, le cinéaste s’est alors colleté
    à l’histoire de ces jeunes de banlieue issus de l’immigration qui se radicalisent.

  • Sortie DVD de Terraferma, de Emanuele Crialese

    24 août 2012, par Marguerite Debiesse

    LUMINEUX, SANS MISÉRABILISME MAIS SANS CONCESSION

    Dans une petite île au sud de la Sicile, le vieil Ernesto et son petit-fils Filippo, dont le père est mort en mer trois ans plus tôt, relèvent les filets à bord de leur petit chalutier à bout de souffle. La mère de Fillipo, Giulietta, n’en peut plus des sacrifices qu’exige la pêche.
    Il avait séduit la Semaine de la Critique en 2002 à Cannes avec son Respiro. En revenant tourner à Lampedusa, pour son quatrième long métrage, Emanuele Crialese retrouve le ton singulier qui en avait fait le succès.

  • Sortie DVD de La Terre outragée, de Michale Boganim

    23 août 2012, par Sélim Ammouche

    DESTINS CROISÉS D’HABITANTS DE PRIPIAT, PRÈS DE TCHERNOBYL

    Le 26 avril 1986, à Pripiat, non loin de la centrale nucléaire de Tchernobyl, Anya et Piotr se marient. De son côté, le petit Valery joue avec son père, Alexeï, ingénieur à la centrale. Lorsqu’un incendie se produit à la centrale, Piotr est réquisitionné : il quitte les réjouissances et ne reviendra jamais.
    Tchernobyl demeure, en dehors des documentaires, un sujet très rarement abordé par la fiction cinématographique. Michale Boganim (réalisatrice d’Odessa... Odessa !) rencontre ici Olga Kurylenko, la James Bond girl de Quantum of Solace.

  • Sortie DVD de 30° couleur, de Lucien Jean-Baptiste et Philippe Larue

    23 août 2012, par Nathalie Zimra

    JOLIE COMÉDIE SUR LE RETOUR À LA TERRE NATALE

    Patrick, brillant Antillais quarantenaire et socialement installé, est un historien médiatique. Il est divorcé et vit à Paris avec sa fille unique. Il mène une vie intellectuellement stimulante et mondaine. Un soir, il reçoit un appel de l’une de ses sœurs, restée au pays, l’informant que leur mère, mourante, veut le voir.
    C’est à quatre mains, avec Philippe Larue, que Lucien Jean-Baptiste a écrit ce scénario. On y retrouve également deux de
    ses comédiens : la jeune Loreyna Colombo, découverte petite fille, qui est désormais une jolie adolescente et Édouard Montoute, à l’incroyable abattage.

  • Sortie DVD de Elena, de Andreï Zviaguintsev

    22 août 2012, par Michel Berjon

    DANS LA RUSSIE DE POUTINE

    Dans un luxueux appartement, Elena se réveille, prépare le petit déjeuner, va dans la chambre de Vladimir et le réveille. Elle va encaisser sa pension et part en transports en commun dans la banlieue, chez Sergeï, son fils, et Tania. Elle s’occupe de leur bébé. Sergeï demande de l’aide à sa mère pour que son aîné, Sasha (aussi glandeur que son père !), s’inscrive à la fac plutôt que d’être envoyé combattre en Ossétie.
    Avec ce faux thriller moral (mais pas moralisateur), Andreï Zviaguintsev radiographie le fossé qui grandit, dans la société russe, entre la classe populaire, réduite au chômage mais rêvant de richesses, et l’oligarchie jouissant du luxe.

  • Sortie DVD de Joseph Andrews, de Tony Richardson

    22 août 2012, par Gaell B. Lerays

    COPULATION ET SENTIMENTS

    Joseph Andrews naît et grandit dans la campagne anglaise du XVIIIe siècle. Abandonné par des parents nécessiteux au service de Sir Thomas Bobby et de sa femme, sa beauté diaphane et sa nature douce lui valent d’être convoité par la gent féminine dans son entier, par Lady Bobby en particulier.
    Avec cette deuxième adaptation d’un roman d’Henry Fielding (1707-1754) - après son Tom Jones. Entre l’alcôve et la potence, en 1963 - Tony Richardson pousse le roman d’apprentissage et sa parodie au comble d’un pittoresque aussi délicieux qu’irrévérencieux.

0 | ... | 330 | 340 | 350 | 360 | 370 | 380 | 390 | 400 | 410 | ... | 2400


Suivre la vie du site RSS 2.0|  Plan du site  |  Qui sommes-nous ?  |  Revue de presse  |  Nos partenaires  |  Nous contacter  |  Annuaire professionnel  |  Mentions légales  |  SPIP