Accueil > CHRONIQUE(S) > LES SÉRIES > LES TÉMOINS Saison 2

[EN SÉRIES]

LES TÉMOINS Saison 2

Série française - Diffusion France 2, mars 2017

dimanche 12 mars 2017, par Anne Héligon


Si vous avez manqué le début…
Pour cette saison 2, la jeune Lieutenant Sandra Winckler se voit confier une nouvelle et sombre affaire : quinze cadavres masculins congelés, bien habillés et soigneusement disposés dans un bus. Une enquête toujours nordiste, de Lille au Mont-Saint-Michel, en passant par la côte d’Opale.

Témoins à charge
Dans les affres du critique de séries, il y a des jours comme ça où on ne se réjouit pas de devoir écrire ce qu’on s’apprête à écrire. Pourtant, nos soupirs déçus devant Les Témoins auraient de quoi alimenter des éoliennes. Et maintenant, comme Lino dans Les Tontons, nos mâchoires serrées s’apprêtent à lâcher un sévère « la vérité m’oblige à te le dire… ».

La vérité, c’est qu’on a remarqué le potentiel du duo Marc Herpoux / Hervé Hadmar dès Pigalle, la nuit en 2009. Plus récemment, leur incursion Au-delà des murs (2016) nous a donné du grain à moudre. Maintenant, on voudrait bien ne plus voir leurs qualités gâchées par les mêmes défauts. Malheureusement, la saison 2 des Témoins souffre plus encore de ces écueils que la saison 1.

Certes, l’héroïne enquêtrice, incarnée par Marie Dompnier, se renouvelle grâce à un autre parallèle entre sa vie privée et sa vie professionnelle. Après son couple dans la saison 1, c’est son rôle de mère qui est questionné dans cette saison 2. Mais on a bien du mal à croire en ce personnage qui oscille désormais entre clichés et extraordinaire, sans jamais (re)trouver sa vraisemblance.

Cela finit par déteindre sur le personnage « guest » de cette saison, Audrey Fleurot, victime amnésique, désespérée et à bout de nerfs (1). Ce n’est pas que les deux actrices ne fassent pas le job, bien au contraire, c’est que leur tandem, si prometteur, se trouve bien vite empêtré dans des situations si peu crédibles qu’elles frisent le ridicule.

Mystère… et boule de gomme
Le point de départ de l’enquête est tout aussi original et surprenant que celui de la première saison et laisse présager de passionnantes énigmes à élucider. Comme toujours chez Herpoux & Hadmar, l’ambiance est là, le décor ne fait pas de la figuration, la réalisation élégante est signée. Avec cette lumière onirique, on se prend à rêver d’un True Detective à la française.

Hélas, l’intrigue ne suit pas. Très vite, le scénario s’avère truffé d’invraisemblances, use même parfois d’ellipses grossières pour débrouiller les situations les plus complexes. On aurait aimé s’attarder dans les méandres du Mont-Saint-Michel, propice aux contes et légendes, si chers à nos deux scénaristes. Il y avait là tout un ésotérisme à exploiter, qui aurait pu donner de l’épaisseur et de la singularité à l’enquête, mais toutes ces pistes restent effleurées, simplifiées, vidées de leurs promesses.

Par conséquent, le final est très décevant, d’autant plus décevant qu’il est complètement bâclé dans la forme – et là, on est aimable, c’est uniquement pour ne pas vous spoiler qu’on ne vous raconte pas les détails de ce ratage (2). Globalement, au lieu de marquer une amélioration, cette deuxième saison fait l’effet d’une loupe, grossissant les défauts de la première. Un accessoire qui convient à l’enquêteur, pas forcément au spectateur...

Les Témoins S2 (2017) série française créée par Marc Herpoux et Hervé Hadmar.
Avec : Marie Dompnier, Jan Hammenecker, Judith Henry, Audrey Fleurot, Anne Benoit, Steve Driesen...
Saison 2, 8 x 52 minutes, à partir du 15 mars 2017 sur France 2
Saison 1 (2015) disponible en DVD, Blu-Ray et VOD.
Site officiel : http://www.france2.fr/emissions/les-temoins

P.-S.

(1) Après le « guest » Thierry Lhermitte, en ancienne gloire de la police de Lille, dans la première saison.
(2) Au moins, dans la saison 1, on avait Laurent Lucas pour incarner le méchant.




Suivre la vie du site RSS 2.0|  Plan du site  |  Qui sommes-nous ?  |  Revue de presse  |  Nos partenaires  |  Nous contacter  |  Annuaire professionnel  |  Mentions légales  |  SPIP