Accueil > FESTIVALS > Cannes > Cannes 2013 > Au bord du monde de Claus Drexel

ACID

Au bord du monde de Claus Drexel

France

mardi 11 juin 2013, par Thomas Fouet


Loin de tout misérabilisme, Claus Drexel fait des beaux quartiers de Paris l’écrin paradoxal d’une déshérence sociale. L’auteur recueille la parole d’une poignée de sans-abri, introduction à leur quotidien (manuel de survie en milieu hostile : trouver à se nourrir, à s’abriter du froid ou à passer le temps ; se préserver aussi de la folie qui guette, possible corollaire d’une marginalité prolongée). Drexel replace au cœur de son dispositif ceux qui, le plus souvent, se voient relégués à la périphérie du regard : ce simple recadrage fait toute la valeur du film, dont les protagonistes semblent des spectres dans la nuit parisienne, certes pas invisibles, mais privés du regard de leurs concitoyens - au bord du monde, précisément.





Suivre la vie du site RSS 2.0|  Plan du site  |  Qui sommes-nous ?  |  Revue de presse  |  Nos partenaires  |  Nous contacter  |  Annuaire professionnel  |  Mentions légales  |  SPIP